S'abonner
Industrie

Le "nouveau" Plastic Omnium prêt à accélérer en Chine et aux États-Unis

Publié le 22 février 2024

Par Nabil Bourassi
3 min de lecture
Malgré la baisse de sa marge, l'équipementier automobile français affiche un fort optimisme pour les prochaines années. Son directeur général, Laurent Favre, estime que Plastic Omnium est désormais bien positionné pour surfer sur les relais de croissance, à condition d'accentuer sa présence en Chine et en Amérique du Nord.
Plastic Omnium résultats 2023 et perspectives 2024
Plastic Omnium veut multiplier sa présence en Chine. ©Plastic Omnium

Plastic Omnium est résolument optimiste. C’est le mot d’ordre de son directeur général, Laurent Favre, qui a jugé que les résultats contrastés de l’année 2023 étaient le reflet des engagements pris pour une nouvelle page de l’histoire de l’équipementier automobile français. "C’était la première année du nouveau Plastic Omnium (PO)", a-t-il ainsi lancé en propos liminaire lors d’une rencontre avec la presse, en évoquant les importants investissements et acquisitions opérées en 2022. 

 

Plus de dix milliards de chiffre d'affaires, un record

 

Le groupe est désormais assis sur cinq métiers dont deux historiques, pour lesquels il revendique le leadership mondial (les pare-chocs et les réservoirs à essence), auxquels il faut désormais ajouter l’éclairage, l’hydrogène et les modules assemblés.

 

En 2022, il avait multiplié les acquisitions dont la branche éclairage de Varroc pour 520 millions d'euros. Il avait également racheté à Osram, sa branche éclairage automobile (AMLS) pour 65 millions d'euros. Côté assemblage de module, PO avait absorbé HBPO lui permettant de mieux se positionner sur l'électrification.

 

"C’est la première année où nous dépassons les dix milliards d’euros de chiffre d’affaires", a-t-il souligné, tout en jugeant que que c’était assez remarquable pour un groupe dont le capital était encore essentiellement familial (60 % du capital est encore contrôlé par la famille Burelle). 

 

A lire aussi : Laurent Favre, Plastic Omnium : "La demande ne suivra pas la hausse des prix des voitures électriques neuves"

 

Le chiffre d’affaires consolidé a augmenté de plus de 20 % 10,3 milliards d’euros. Laurent Favre note que l’année 2023 aura également signé une excellente récolte sur le carnet de commande puisque PO aura signé l’équivalent de près de deux années de chiffre d’affaires. Le directeur général est d’autant plus optimiste qu’entre 10 et 15 % de ces prises de commandes proviennent de nouveaux acteurs de l’industrie automobile et dont les perspectives de croissance sont jugées prometteuses.

 

A lire aussi : L'éclairage, l'autre atout de Plastic Omnium

 

C’est essentiellement Tesla qui est devenu un immense pourvoyeur de commandes. L’équipementier français a d’ailleurs inauguré une nouvelle usine à Austin pour fournir Tesla, et pourrait à terme devenir la plus grosse usine du groupe. 

 

La part de l'Europe va baisser

 

Laurent Favre estime que la part de l’Europe dans les ventes va baisser, même s’il juge qu’en valeur, elles continueront à augmenter (moins vite que les autres régions du monde). Il juge que le Vieux Continent est l’une des régions les plus contraignantes du monde et que "dans le meilleur des cas, le marché sera flat les prochaines années". 

 

Pour autant, PO n’envisage pas de réajustement d’effectifs conséquent dans les prochaines années en Europe comme d’autres équipementiers, estimant avoir déjà anticipé avec une réduction de 5 % de ses effectifs depuis cinq ans, et la fermeture de deux usines, en Bavière, en Allemagne, et à Compiègne (60), en France. Laurent Favre rappelle que Plastic Omnium a surperformé d’environ 20 points le marché européen ces cinq derniers mois grâce à des ventes mieux positionnées en valeur, pour compenser la baisse en volume du marché.

 

Pour le directeur général, la marge opérationnelle (3,8 %, -0,5 point sur un an) a été plombée par les effets dilutifs des acquisitions de l’année 2022. Ces effets devraient encore impacter les comptes en 2024. Les marchés partagent l’optimisme du patron, puisque le titre Plastic Omnium progresse fortement sur la place de Paris (+8 % en milieu de journée).

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle