S'abonner
Distribution

VO-Link ouvre une antenne commerciale à Bordeaux

Publié le 31 janvier 2024

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
La centrale d'achats de voitures d'occasion vient de prendre ses quartiers à Bordeaux. Avec cette seconde structure après Lyon, VO-Link entend rayonner sur la façade ouest de la France et augmenter son volume de transactions BtoB.
VO-Link ouvre à Bordeaux
Stéphane Mercier, Fabrice Teyssot, cofondateurs de VO-Link, et Valentin Lucquin, responsable de VO-Link Bordeaux. ©LinkedIn/VO-Link

Il y a les locaux historiques de la région lyonnaise. Il y aura désormais aussi ceux de la métropole bordelaise. VO-Link a inauguré, mi-janvier 2024, un bureau à Floirac, aux abords de la cité girondine, qui aura une vocation commerciale.

 

En effet, les cofondateurs de la centrale d'achats de voitures d'occasion, Stéphane Mercier et Fabrice Teyssot, souhaitent faire de ce nouvel emplacement un point de rayonnement sur toute la façade ouest de la France. "Nous allons couvrir de la Bretagne à l'Espagne", confirme le premier. Des vendeurs spécialisés dans les relations BtoB rejoindront la structure à compter du 1er février 2024.

 

Aucun rôle logistique

 

La direction de cette antenne a été confiée à Valentin Lucquin. En poste depuis septembre 2021, il a développé l'activité de VO-Link dans la région avant de passer ce cap de la concrétisation immobilière. Avec la contribution de sa future équipe, la centrale d'achats envisage d'atteindre les 3 000 ventes en 2024, soit 25 % de plus que l'an passé.

 

A lire aussi : La rotation des stocks de véhicules d'occasion ralentit en Europe

 

La direction de VO-Link précise que les locaux de Floirac ne tiendront aucun rôle logistique. Les voitures continueront de transiter et d'être expertisées au siège lyonnais.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle