S'abonner
Distribution

Plein la vue

Publié le 14 mai 2004

Par Tanguy Merrien
< 1 min de lecture
Le réseau Securitest vient de signer un partenariat avec l'Association nationale pour l'amélioration de la vue (Asnav) pour inciter l'automobiliste à surveiller son acuité visuelle. Qu'il est loin le temps où les réseaux de contrôle technique ne proposaient qu'un simple contrôle...
Le réseau Securitest vient de signer un partenariat avec l'Association nationale pour l'amélioration de la vue (Asnav) pour inciter l'automobiliste à surveiller son acuité visuelle. Qu'il est loin le temps où les réseaux de contrôle technique ne proposaient qu'un simple contrôle...

...à l'automobiliste qui franchissait la porte d'entrée d'un centre. Aujourd'hui, la sécurité routière est devenue le thème central de la plupart des acteurs de la profession, pour ne pas dire leur véritable cheval de bataille. Aujourd'hui, c'est au tour du réseau Securitest d'apposer sa pierre à l'édifice. Le réseau, dirigé par Jean-Marie Boistard, lance à travers 180 centres l'opération Self test en partenariat avec l'Association nationale pour l'amélioration de la vue (Asnav). "Une étude menée auprès de 30 000 conducteurs a révélé que 30 % des automobilistes présentaient au moins un défaut visuel, 5 % voient très mal et l'ignorent et 2 % ont une acuité visuelle en deçà des normes du Code de la route", a rappelé Jean-Marie Boistard pour expliquer le but de l'opération.


Les automobilistes ont ainsi dans les centres de contrôle des tests visuels fournis par l'Asnav afin d'apprécier leurs capacités visuelles. L'opération qui vient de débuter dans le réseau devrait s'élargir à la majorité des centres (830 en France). "Le contrôleur n'a aucune compétence en matière de détection visuelle, mais son rôle est simplement d'inciter l'automobiliste à surveiller sa vue".


T.M.

Voir aussi :

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle