S'abonner
Distribution

Multimarquisme : Détournement de la loi ?

Publié le 27 octobre 2006

Par Tanguy Merrien
< 1 min de lecture
Le groupe Volkswagen empêche le multimarquisme en insérant des clauses restrictives dans les contrats des distributeurs à qui ils louent des locaux. Illégal ? Le site Seat du 14e arrondissement appartenant au groupe DWA n'accueillera pas la marque Landwind comme annoncé dans...

...nos colonnes (JA n° 973) . En effet, comme l'explique Henri-Michel Tur, responsable développement opérationnel du réseau Volkswagen : "Le site ne peut accueillir la marque Landwind en raison du contrat de bail signé avec le distributeur. C'est ce que nous nommons un site acquisition. Les locaux nous appartiennent et nous les louons à un tarif raisonnable au distributeur pour que celui puisse encore exister dans des villes où le coût de l'immobilier est élevé". En échange, Volkswagen France demande au concessionnaire de ne pas y distribuer d'autres marques que celles du groupe. C'est bien naturel mais c'est illégal au regard du règlement européen. A moins que le fait de les insérer dans le contrat de bail et non dans le contrat de distribution change quelque chose à l'affaire... D'autres "sites acquisitions" existeraient en France comme à Lyon notamment avec la marque Skoda.


T.M.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle