S'abonner
Distribution

L'essor des voitures sans permis

Publié le 28 février 2022

Par Christophe Bourgeois
13 min de lecture
[Abonnés] Le véhicule sans permis (VSP) a connu depuis trois ans une embellie sans précédent. Ses ventes ont presque doublé. Les principales raisons ? Une nouvelle clientèle, beaucoup plus jeune, un besoin de mobilité individuelle accru et des produits modernes.
Le secteur a bénéficié d'un important coup de projecteur avec le lancement de la Citroën Ami.
Le secteur a bénéficié d'un important coup de projecteur avec le lancement de la Citroën Ami.
Le véhicule sans permis (VSP) doit une sacrée chandelle à l’Ami! Le quadricycle commercialisé par Citroën en 2020 et qui s’est écoulé à 9 183 exemplaires sur cinq marchés (France, Italie, Espagne, Portugal et Belgique) a permis aux VSP d’exploser. "En France, le marché est passé entre 2019 et 2021 de 12800 à 21973  unités, indique Philippe Colançon, fondateur du groupe Aixam (Aixam, Mega). 2021 a battu la période 2006-2007 qui représentait 15 000  ventes." Même tendance en Europe: les transactions ont progressé de 25 000 à [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle