S'abonner
Distribution

Le groupe Sima entre dans les réseaux Hyundai et FCA

Publié le 10 janvier 2020

Par Alice Thuot

3 min de lecture
Représentant historique de PSA, le groupe Sima, dirigé par Franck Mariscal, débutera dans quelques jours la distribution de Hyundai dans le Nord, puis des marques Fiat, Fiat Professional et Abarth dans dans son bastion, le Pas-de-Calais, et dans l’Oise.  
Le groupe Sima entre dans les réseaux de distribution Hyundai et FCA.
Le groupe Sima entre dans les réseaux de distribution Hyundai et FCA.

 

L’année 2020 promet d’être interessante pour le groupe Sima. Déjà solidement ancré dans le paysage de la distribution automobile française grâce à la distribution des marques Citroën, Peugeot et DS Automobiles, l’opérateur ne cache plus ses ambitions. Son entrée dans les réseaux Hyundai et FCA est aujourd’hui actée. Franck Mariscal deviendra donc, dans les jours à venir, distributeur de la marque coréenne avec l’ouverture de deux concessions dans le Nord, à Valenciennes et à Cambrais (59). Ces deux sites devraient être à l’origine de la vente d’environ 500 véhicules neufs sur une année pleine, selon le dirigeant. 

 

Autre événement majeur pour le groupe, son entrée dans le réseau de distribution de FCA dans l’Oise (60) et le Pas-de-Calais (62). A Compiègne, l’opérateur ouvrira les portes, mi-mars, d’une concession distribuant les marques Fiat, Abarth, et Fiat Professional. Un mois après, ce sera au tour du site d’Arras d’être inauguré, avec ces mêmes panneaux. A noter que ces affaires seront également des points après-vente pour Alfa Romeo et Jeep.    

 

Développer les volumes     

 

Une ouverture du portefeuille bien opportune au regard de la fusion PSA / FCA. « Nous avons commencé les démarches avant cette fusion. Mais il est certain que cette opération représente une vrai opportunité, compte tenu des synergies qui pourront être réalisées au niveau des outils, du back office ou encore des formations », explique Franck Mariscal, qui voit du potentiel dans les marques FCA malgré une année 2019 un peu compliquée. « Les renouvellement des produits chez Fiat permettra à la marque d’être bien présente en 2020 et nous souhaitons l'accompagner. » Le dirigeant ambitionne également un volume de 500 VN pour ses deux concessions sur une année pleine.    

 

Pour le groupe Sima, 2020 sera donc synonyme d’expansion avec une volonté très claire de croissance de ses volumes. « La politique des constructeurs français de réduire le nombre de m2 donne la possibilité aux distributeurs de libérer de l’espace. Et donc, de se positionner sur d’autres marques dont le maillage du territoire n’est pas encore terminé, détaille Franck Mariscal. Cette stratégie liée aux frais de structure des constructeurs a guidé notre volonté de faire grandir le groupe, tout comme la nécessité de d’assurer la pérennité des ateliers et du commerce des véhicules d’occasion », conclut-il.

 

Pour rappel, le groupe Sima s’est classé à la 29e place de notre Top 100 2019 avec 12 744 VN et 10 930 VO écoulés. Le tout pour un chiffre d’affaires de 360 millions d’euros, réalisé par une équipe de 750 collaborateurs.  

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle