S'abonner
Distribution

Francis Mauriès ou l'idée du multimarquisme

Publié le 5 novembre 2004

Par Tanguy Merrien
7 min de lecture
A Albi, en plein pays cathare, le groupe Mauriès a constitué en l'espace de quelques années un véritable pôle automobile multimarque. Profondément passionné d'automobile, Francis Mauriès n'oublie cependant pas que la distribution automobile est aujourd'hui une histoire de professionnalisme. C'est...
A Albi, en plein pays cathare, le groupe Mauriès a constitué en l'espace de quelques années un véritable pôle automobile multimarque. Profondément passionné d'automobile, Francis Mauriès n'oublie cependant pas que la distribution automobile est aujourd'hui une histoire de professionnalisme. 
C'est...
A Albi, en plein pays cathare, le groupe Mauriès a constitué en l'espace de quelques années un véritable pôle automobile multimarque. Profondément passionné d'automobile, Francis Mauriès n'oublie cependant pas que la distribution automobile est aujourd'hui une histoire de professionnalisme. C'est...
...tout sauf le hasard qui a conduit Francis Mauriès à devenir dirigeant d'un groupe de distribution automobile. Son père a façonné de ses mains le groupe éponyme et l'a dirigé pendant près de cinquante ans. "Mon père et moi avions une passion commune qui était l'automobile. C'est dans une logique toute naturelle que j'ai suivi ses traces, jusqu'à lui succéder", confie Francis Mauriès. Si le fil rouge des affaires Mauriès a toujours été l'automobile, le groupe a également été présent dans le machinisme agricole ou les travaux publics. Mais c'est bien sûr l'automobile qui a guidé les choix du dirigeant albigeois. "Cela fait désormais quatre ans que je dirige le groupe. Seule sa destinée m'intéressait. Je connais la société et les hommes qui la composent sur le bout des doigts", reconnaît Francis Mauriès. De suite, on ressent la passion qui anime cet homme : "Bien sûr, nous n'exerçons pas un métier facile, mais la fibre pour l'auto est présente et bien présente. Elle m'aide à me lever chaque matin et à me rendre au bureau tous les jours le sourire aux lèvres. Sans quoi, rien ne serait pareil." Une fibre qui lui permet de s'enrichir au contact des gens de la profession. "Quoi de plus réjouissant que de voir la joie des clients quand ils prennent possession de leurs voitures neuves", ajoute-t-il. Un meneur d'hommes qui appelle ses collaborateurs "mes gars" Une passion et un engouement pour son métier qu'il veut transmettre à ses employés. Diriger une équipe de 90 personnes ne l'effraie d'ailleurs pas. Francis Mauriès se dit volontiers consensuel et n'hésite pas à consulter ses collaborateurs lors des prises de décisions. "Je suis proche[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle