S'abonner
Distribution

Avis est aussi vendeur de VO

Publié le 7 mai 2004

Par Alexandre Guillet
2 min de lecture
Le loueur possède une importante activité dans la vente de ses véhicules qui sortent du circuit de la location courte durée. Outre les buy-backs, Avis vend des VO peu kilométrés aux professionnels et aux particuliers. Avis est évidemment connu pour son activité de location, mais un...
Le loueur possède une importante activité dans la vente de ses véhicules qui sortent du circuit de la location courte durée. Outre les buy-backs, Avis vend des VO peu kilométrés aux professionnels et aux particuliers. Avis est évidemment connu pour son activité de location, mais un...

...peu moins comme vendeur de véhicules d'occasion. Si le loueur cède une grosse partie de ses volumes à des professionnels, qu'ils soient marchands VO ou distributeurs, il vend également des VO aux particuliers. Pour ce faire, Avis dispose de douze centres dédiés sur l'ensemble du territoire. Certains se consacrent exclusivement à la vente de véhicules d'occasion, d'autres sont intégrés à des agences de location. "Tous nos véhicules sont entretenus régulièrement et contrôlés après chaque retour de location. Lorsque nous décidons de revendre un véhicule, nous effectuons une vérification complète, explique Arnaud Habert, directeur des ventes flotte d'Avis. Nous faisons une présélection : les VO destinés aux particuliers sont comme neufs ; ceux qui ont été accidentés sont vendus à marchands." Les véhicules d'occasion mis sur le marché ont, en moyenne, entre quatre et six mois d'âge et ont roulé entre 8 000 et 20 000 kilomètres. Ils bénéficient de ce fait du reliquat de la garantie constructeur de deux ans.

Baisse du marché des particuliers

L'an passé, Avis a vendu 15 000 véhicules d'occasion à des professionnels, contre 13 700 en 2002. Il a cédé 2 600 VO à des particuliers. L'année précédente, ce chiffre s'élevait à 2 900 unités. Arnaud Habert explique cette baisse par la morosité du marché l'année dernière, plus particulièrement sur le second semestre. Les véhicules les plus vendus sont logiquement les produits phares du marché de la location, en l'occurrence les modèles du segment B, mais aussi les monospaces compacts. Outre ces quelque 18 000 véhicules vendus à professionnels ou à particuliers, 27 000 sont retournés aux constructeurs dans le cadre des buy-backs, ces derniers véhicules alimentant ensuite le réseau de distribution des constructeurs. Il est à noter qu'Opel n'a pas avec Avis de politique de buy-back. En conséquence, une grande majorité des VO commercialisés par Avis sont des Opel. Le directeur des ventes flotte d'Avis souligne que 70 % des véhicules d'occasion sont vendus à l'export et seulement 30 % sur le marché français.

C.A.

Voir aussi :

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle