S'abonner
Distribution

Auto1 renforce la capacité de financement d'Autohero

Publié le 6 février 2023

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Le groupe spécialisé dans la vente en ligne de voitures d'occasion a annoncé des mesures qui augmenteront sa capacité de financement des clients particuliers. Cela concerne Autohero en Allemagne et en Autriche.
Auto1 financement Autohero
Auto1 cherche à soutenir sa capacité d'achat de stock et de financement des clients d'Autohero. (©Autohero)

Auto1 dégage de nouveaux moyens pour Autohero, sa filiale dédiée au commerce en ligne de voitures d'occasion. Le groupe a annoncé le 31 janvier 2023 avoir passer sa capacité de refinancement de 150 millions à 250 millions d'euros.

 

Cette mesure concerne les marchés allemand et autrichien. Auto1 espère ainsi encourager toujours plus de clients particuliers à souscrire à une solution de financement lors de la commande. La plateforme Autohero affirme alors sa volonté de s'aligner sur les standards du commerce traditionnel.

 

A lire aussi : Younited devient partenaire d'Autohero en France

 

L'augmentation de l'ABS des prêts à la consommation, avec Citigroup en tant qu'arrangeur et acheteur de billets de premier rang, fournira un financement supplémentaire pour développer régulièrement le portefeuille de financement à la consommation sur les marchés existants et nouveaux.

 

Achat de stock, notamment pour Autohero

 

Dans le même temps, une autre opération a consisté à prolonger la période de disponibilité d'une titrisation adossée à des actifs de 1 milliard d'euros jusqu'en février 2025. Là, Auto1 s'assure des moyens nécessaires pour financer l'acquisition de véhicules pour les stocks. Une mesure évidemment devenue indispensable dans un contexte de flambée des prix.

 

Markus Boser, le directeur financier du groupe Auto1, veut voir des signaux positifs dans ces deux transactions. "La sécurisation et la clôture de ces deux transactions dans l'actuel environnement macro-économique démontre le soutien solide de nos partenaires bancaires et la solidité et la résilience de notre modèle économique", a-t-il commenté.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle