S'abonner
Distribution

Alcopa Auction boucle un été 2023 record

Publié le 27 septembre 2023

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
La frénésie du marché a profité à l'enchériste. En croissance sur le plan du volume et des montants d'adjudication, Alcopa Auction vient d'achever la saison estivale la plus prolifique de son histoire. Le signe avant-coureur d'une année exceptionnelle.
Alcopa a réaliser un été 2023 record
En 2023, Alcopa Auction devrait réaliser plus que les 107 000 unités du volume 2021 et plus que les 537 millions d'euros de 2022. (©Journal de l'Automobile)

Les feux sont au vert pour Alcopa Auction. La maison de ventes aux enchères vient de réaliser une solide performance au cours de la période estivale. "Nous avons enregistré le meilleur été de notre histoire", a expliqué Jean-François Maréchal, le directeur général, lors d'un entretien accordé au Journal de l'Automobile.

 

Sur l'ensemble des mois de juillet et août 2023, les salles françaises du groupe ont écoulé environ 20 000 ventes de voitures. Un volume impressionnant pour l'enchériste qui a totalisé autour de 100 000 ventes l'an passé, soit 6,5 % de moins qu'en 2021. Sans communiquer les chiffres précis, il laisse également entendre que les montants d'adjudication ont aussi augmenté.

 

Une performance liée en grande partie à l'amélioration du taux d'adjudication. Il est passé de 65-70 % à 75-80 %. Cette dynamique amène Jean-François Maréchal à penser que 2023 constituera une année record pour Alcopa Auction. Le groupe réalisera plus que les 107 000 unités du volume 2021 et plus que les 537 millions d'euros de 2022.

 

Vers plus de 800 000 cotations en 2023

 

"Depuis novembre 2022, nous avons des flux importants de véhicules. Nous les verrons dans les statistiques de 2023", confie le directeur général. Il observe que la hausse des frais financiers et le ralentissement de la consommation en concession poussent les distributeurs à se tourner de plus en plus vers les salles de ventes aux enchères.

 

Une statistique confirme cette tendance. En 2023, la plateforme d'Alcopa Auction servira à effectuer plus de 800 000 cotations de la part de professionnels souhaitant faire couvrir une reprise. Ce qui sert les intérêts de l'enchériste qui affine toujours plus son outil d'estimation des prix du marché.

 

"Nos prix sont engageants et cela provoque parfois quelques frottements. Nous nous devons d'être les plus précis possibles, rapporte Jean-François Maréchal. Nous avons donc encore beaucoup travaillé sur notre outil d'analyse pour adapter au mieux les prix de cotation".

 

Observer le comportement des constructeurs

 

Le directeur général d'Alcopa Auction juge que les salles sont toujours les premières exposées aux variations de tarifs. "Je pense que les constructeurs vont donner le rythme en fin d'année avec d'éventuelle opérations commerciales", se montre-t-il vigilant quant aux prochains mouvements. Il se garde cependant de formuler des hypothèses et se place en observateur du marché.

 

L'enchériste se concentre sur ses propres projets. Il y a notamment toujours celui de l'usine de reconditionnement à ouvrir dans l'Oise dans quelques mois. Elle permettra au groupe de disposer d'un écosystème de service complet pour servir les clients BtoB situés dans le nord du Bassin parisien et dans une partie des Hauts-de-France.

 

Aussi, en fin d'année 2023, Alcopa Auction disposera d'un nouveau système de paiement. Un dispositif mis en place par Fintecture qui doit faciliter les transactions et optimiser le temps des clients professionnels et du service de comptabilité de l'entreprise.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle