S'abonner
Data Center

“Petit” mois d’avril !

Publié le 4 juin 2004

Par Alexandre Guillet
3 min de lecture
Baisse de l'activité minivoiture au mois d'avril, avec - 5 % en VN et - 1 % en VO. Au cumul des quatre premiers mois de l'année, le marché de la VSP reste cependant en progression. Chatenet y fait preuve d'une excellente santé ! Le marché de la minivoiture continue de jouer...

...au Yo-Yo en ce début de saison 2004 : augmentation en janvier, baisse en février, augmentation en mars, baisse en avril. Malgré ce ralentissement d'activité du mois d'avril (- 5 % : 896 voitures contre 943 en avril 2003), le cumul reste en positif, avec 4 % de hausse à l'issue du 1er quadrimestre.
Sur ce début de saison, le champion de la minivoiture est incontestablement Chatenet qui réalise une nouvelle hausse de 38 % en avril. La Barooder 2 places est un succès commercial qui permet au constructeur de Limoges de franchir un nouveau cap. Il s'achemine, doucement mais sûrement, vers les 7/8 % de parts de marché en 2004.
En revanche, JDM marque le pas en avril, avec une baisse de 17 %. Un résultat à relativiser, dans la mesure où JDM avait fortement progressé l'an passé. Ainsi, en avril 2003, JDM avait tout simplement doublé son volume de ventes. Le genre de performance que l'on ne réalise pas tous les mois ! JDM reste, avec Chatenet, "la marque qui monte" du marché de la minivoiture, son cumul sur les quatre premiers mois de l'année s'inscrivant à + 4 % (soit la même tendance que le marché) et sa pénétration dépassant les 10 %.
Dans le trio de tête, c'est Ligier qui fait la meilleure opération du mois, avec 4 % de mieux, alors que Microcar reste au même niveau qu'en 2003 (2 voitures en plus) et qu'Aixam enregistre une baisse sensible, perdant 12 % et une cinquantaine d'immatriculations.
Comme Bellier perd quelques unités et que Grevav s'effondre carrément, le marché d'avril 2004 ne laissera pas un souvenir inoubliable dans les mémoires.
Ce ralentissement devrait rapidement être oublié, dans la mesure où Microcar étoffe sa gamme, que Piaggio débarque dans la minivoiture et que des nouveautés sont prochainement annoncées chez plusieurs constructeurs.

Le VO reste fort

Comme c'est généralement le cas, le VO suit la courbe mensuelle du VN, avec une baisse cependant limitée à 1 %. Ce qui permet au marché de l'occasion de se stabiliser à + 4 % sur les quatre premiers mois de l'année.
Même si ces hausses (VN comme VO) sont relativement limitées, il faut tout de même constater que les ventes 2004 restent au plus haut niveau historique du marché. Ainsi, par rapport à 2002, l'actuel marché est en progression de 15 % en VN et 10 % en VO.
Ensuite, il faut se souvenir qu'avril 2003 avait été un mois exceptionnel en VN (plus de 400 immatriculations) et aussi que mars 2004 avait crevé les plafonds, avec presque 1 000 VN sur le mois. Le faux pas d'avril ne doit donc pas porter à conséquence. A condition qu'il ne se renouvelle pas en mai…


Pascal Litt

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle