S'abonner
Data Center

Les VUL d'occasion en léger repli en juin 2021

Publié le 21 juillet 2021

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Les utilitaires d'occasion ne font pas exception à la règle. L'effet de base très fort a conduit à obtenir des résultats en demi-teinte en juin 2021. Sur la période, il s'est échangé 80 738 véhicules, soit 2,5 % de moins.
Les utilitaires frappés de l'étoile Mercedes ont reculé de 1,7 % en juin 2021, à 4 440 transactions tous canaux pris en compte.

 

Mis en face d'un marché des VP d'occasion en berne de 6,5 %, le segment des véhicules utilitaires a plutôt bien résisté à l'effet de comparaison avec l'an passé. Entre les mois de juin 2020 et 2021, les transactions de VUL de seconde main ont connu une baisse de 2,5 %, selon AAA Data, à 80 738 immatriculations. Un volume qui porte le total du semestre à 476 035 unités, soit 39 % de plus que l'an passé.

 

Des trois marques françaises, seule Peugeot a réussi à accroître ses statistiques. En juin, 12 919 véhicules de la marque au lion se sont échangés (+1,8 %). Les rapports créditent les modèles de Renault de 23 678 transactions, soit -3,4 % et de Citroën de 13 407 transactions (-2,7 %). Les marques italiennes dévissent. Fiat fond de 7,7 % en un an à 7 724 unités et Iveco de 6,1 % à 2 473 unités.

 

Alors que Ford et Mercedes rendent respectivement 3,6 % (5 237 transactions) et 1,7 % (à 4 440 unités), en juin, Volkswagen pousse de 1,7 % (à 3 753 unités), Opel de 6,5 % (1 564 unités) et Toyota de 2 % (859 unités).

 

Les fourgons tiennent la forme

 

En totalisant 34 905 transactions en juin, le segment des fourgons est resté largement dominateur (43,2 % de pénétration). Il est parvenu à améliorer le score de 1,4 % au passage. Après six mois d'exercice, cette frange de l'offre produit cumule 203 980 transactions, soit 43,3 % de plus qu'en 2020 et 42,8 % de pénétration.

 

Les fourgonnettes ne suivent pas une telle cadence. Les 21 165 changements de main en juin correspondent à une perte de volume de l'ordre de 6,3 % pour s'établir à 26,2 % de pénétration. Au terme du semestre, ce sont quelque 130 450 unités qui ont été remises à la route, soit 35,3 % de plus que l'an passé pour une part de marché de 27,4 %.

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle