S'abonner
Data Center

Les enseignes continuent de grappiller des ventes VO

Publié le 3 juin 2024

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
Au mois de mai 2024, tandis que le marché des voitures d'occasion prenait 2,9 %, à près de 425 000 transactions, les enseignes ont encore réussi à gagner des parts de marché. Une avancée qui ne tient pas au cœur du marché.
Marché VO BtoC en mai 2024
Selon AAA Data,le canal BtoC a totalisé 152 233 VO en mai, soit +3,3 %. ©Journal de l'Automobile

Rien n'entrave la progression des enseignes de voitures d'occasion. Sur un marché français total en croissance de 2,9 %, à 424 881 transactions en mai 2024, les boutiques ont gagné des parts de marché. Selon AAA Data, les professionnels ont remis 152 233 VO à la route, soit 3,3 % de plus que l'an passé.

 

Ainsi, les distributeurs ont cumulé une pénétration de 35,8 %. Depuis le début de l'exercice, les boutiques empilent 792 841 ventes de voitures d'occasion. Elles accélèrent donc de 5,1 %, alors que le marché tricolore gagne 3,8 %, à 2,224 millions d'unités. Mathématiquement, le canal du BtoC pèse de fait 35,6 %.

 

Le 6-10 ans est le nouveau levier

 

Deux segments, celui du 2-5 ans et celui du 6-10 ans, ont concentré 56,8 % des ventes réalisées sous panneaux. Cela se vérifie à l'échelle des cinq premiers mois, avec un poids de 57 %. Mais la progression tient davantage à ceux des VO âgés d'un an et ceux de 6-10 ans. Le canal BtoC a gagné 18,9 % sur le premier (à environ 14 100 unités) et 9,3 % sur le second, à plus de 34 900 VO.

 

A lire aussi : VPN Autos affiche de grandes ambitions pour l'exercice 2024

 

Au terme des cinq premiers mois, les enseignes progressent aussi plus rapidement sur ces deux catégories de véhicules d'occasion. Le segment des voitures d'un an a pris 7,4 %, à plus de 68 300 unités, tandis que celui des 6-10 ans fait un bond de 11,3 %, pour dépasser les 178 600 unités.

 

Dégringolade des VO 11-15 ans en BtoC

 

Dans sa globalité, le cœur du marché des voitures d'occasion, celui des 2-5 ans, va en stagnant avec 88 531 unités (+0,1 %). Dans ce contexte, les revendeurs professionnels tirent leur épingle du jeu avec une évolution positive de 1,9 %, à presque 51 600 remises à la route.

 

Le BtoC marche moins pour les voitures les plus âgées. En mai, les ventes se sont effondrées de 8 % sur le 11-15 ans (17 707 VO) et de 2 % sur les tranches supérieures (19 403 VO). Pourtant, les voitures de plus de 15 ans s'appropriaient encore 27,7 % de pénétration (117 766 VO ; +3,2 %), notamment grâce à la vigueur des transactions de gré à gré (98 363 VO, en hausse de 4,3 %).

 

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle