S'abonner
Data Center

Les dix points marquants du marché français en octobre 2020 : la baisse avant le trou noir

Publié le 2 novembre 2020

Par Alice Thuot
9 min de lecture
Pour ce qui risque probablement d’être le dernier mois de l’année 2020 non confiné, le marché français du VP neuf affiche un repli de 9,5 %. Un fort décrochage des immatriculations a été observé à partir du premier jour du confinement.
Les performances des deux derniers jours d'octobre ne présagent rien de bon pour la suite de l'année.
Les performances des deux derniers jours d'octobre ne présagent rien de bon pour la suite de l'année.
  Brutal décrochage   Pour ce mois d’octobre 2020, le marché français du VP neuf a affiché un repli de 9,5 % en données brutes (22 jours en octobre 2020 et 23 jours en octobre 2019). A nombre de jours ouvrés comparable, cette contre-performance se. limite à -5,4 %. Ce sont ainsi 171 049 unités qui ont trouvé preneur en France, avec une évolution intéressante sur la dernière semaine du mois. Ainsi, mercredi 28 et jeudi 29, le marché français tenait encore bien son cap, avec une hausse respective des immatriculations de 4,88 et 4,87 % par rapport à l’année précédente, soit 15 700 et 12 600 unités journalières environ. Un rythme de livraisons qui n'était pas sans rappeler celui observé lors des deux derniers jours ouvrés de septembre 2020. Puis a eu lieu le grand décrochage, à partir du premier jour de confinement. Vendredi 30, le marché passait dans le rouge, à -10 %, pour s’établir au samedi, à -9,5 %. Ainsi, entre les deux derniers jours du mois, ce sont seulement 967 unités qui ont été immatriculées par les distributeurs français.   Difficile pour l’heure d'expliquer précisément d’où vient ce décrochage. Il peut s’agir à la fois des clients qui ne sont pas venus prendre commande de modèles en stock quelques jours plus tôt, en vue du confinement, mais surtout des constructeurs qui n’ont pas poussé de véhicules de démonstration dans leur réseau, dont les showrooms sont désormais fermés. Sur les dix premiers mois de l’année, en données brutes, le marché français du VP neuf a dévissé de -26,9 %, à 1 337 747 unités. A ce stade, la question de savoir si les 1,65 million d’unités envisagées sur l’année seront réellement atteintes en 2020 se pose ainsi sérieusement.     PSA fait mieux que le marché    Le premier groupe français peut garder, pour l’instant du moins, le sourire. Sur ce mois d’octobre, PSA a immatriculé 60 430 VP, un vou[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle