S'abonner
Constructeurs

VW veut créer un standard avec sa plateforme MEB

Publié le 5 mars 2019

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Herbert Diess, le patron du groupe allemand, a indiqué vouloir partager sa plateforme dédiée aux VE avec d'autres constructeurs pour en faire un standard et également générer des économies.
Günther Schuh, président de e.GO Mobile AG, et Herbert Diess, président du groupe VW.

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:"Tableau Normal";
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent:"";
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:8.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:107%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family:"Calibri",sans-serif;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-language:EN-US;}

 

La plateforme MEB, dédiée aux VE de l'ensemble des marques du groupe VW qui sortiront à partir de 2019, pourrait aussi devenir la base technique de véhicules en dehors du groupe. Partager cette plateforme avec d'autres constructeurs permettrait de réaliser des économies d'échelle et ainsi de "réduire les coûts de la mobilité électrique", a argumenté le constructeur.

 

Le groupe espère même que la plateforme MEB devienne "le standard de la mobilité électrique." "Nous discutons" de la possibilité d'accorder une licence à Ford, a déclaré à des journalistes le patron du constructeur allemand, Herbert Diess, à la veille de l'ouverture du salon de l'automobile de Genève. Le premier partage de la plateforme MEB semble toutefois signé avec la start-up allemande e.GO Mobile.

 

"L'année 2019 sera une année décisive pour l'électrique", a également affirmé le patron du premier groupe automobile mondial. Face à la contrainte de réduction des émissions de CO2 imposée par l'Union européenne, "l'électrique est la seule vraie voie à prendre pour avancer", a estimé Herbert Diess, promettant une voiture électrique "en dessous de 30 000 euros".

 

Plus généralement, rappelons que le groupe VW va investir 30 milliards d'euros d'ici 2023 dans des modèles électriques et il espère que ces derniers représenteront "près d'un quart" de ses modèles d'ici 2025. (avec AFP).

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle