S'abonner
Constructeurs

Toyota Financial Services lance une location flexible à particulier

Publié le 27 septembre 2021

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
Les débuts commerciaux du SUV Yaris Cross donnent à Toyota l'opportunité de lancer une offre de financement à destination des particuliers. Avec Toyota Easy Flex, il est possible d'ajuster les paramètres du contrat à volonté.
La Yaris Cross est pour l'heure le seul modèle éligible à Toyota Easy Flex.
La Yaris Cross est pour l'heure le seul modèle éligible à Toyota Easy Flex.

La souplesse s'invite dans les solutions de financement des véhicules neufs à particulier de Toyota. A l'occasion de la sortie de la Yaris Cross, le SUV du segment B, la filiale tricolore de la marque japonaise a lancé Toyota Easy Flex, une offre location longue durée qui permet au client d'ajuster à loisir les modalités de son contrat. Une solution présentée par Toyota Financial Services, la captive du constructeur, comme une réponse aux attentes des consommateurs qui ne veulent pas opter pour un crédit-bail ou une LOA.

 

Toyota Easy Flex trouve son inspiration dans les contrats de location longue durée proposés aux flottes. Quelques ajustements rendent alors l'offre plus adaptée aux particuliers et aux personnes exerçant une profession libérale qui ont un usage moins intensif des véhicules. "Nous devrions attirer une clientèle ouverte à de nouveaux formats de consommation", pose Arnaud Martinet, le directeur des opérations de Toyota Financial Services. Une population probablement un peu plus jeune, mais qui assurément considère davantage la voiture comme un service de mobilité.

 

Toyota Easy Flex intègre la garantie, l'entretien et l'assistance. Depuis l'écran de leur terminal, les clients peuvent alors ajuster la durée et le kilométrage dans la limite de 180 000 km et pour une durée allant de 24 à 60 mois, redéterminer la date de prélèvement ou même suspendre les mensualités dans la limite d'une fois tous les 12 mois. Aucune modification sur les termes du contrat ne peut cependant être appliquée avant la fin du sixième mois de location. Par anticipation, la captive financière estime que la majorité des locations porteront sur 36 mois et 45 000 à 50 000 km. "Nous nous sommes appuyés sur notre expérience de LLD aux entreprises pour concevoir une grille des valeurs", explique encore Arnaud Martinet à l'évocation de la gestion des retours de véhicules en fin de contrat.

 

A lire aussi : Le financement automobile retrouve presque son niveau de 2019 grâce à la LOA

 

Pour l'heure, la Yaris Cross profite du privilège d'être la seule éligible à cette offre. Pour Toyota et sa captive, l'offre Easy Flex se prête aux SUV et aux véhicules premium. Raison pour laquelle le Lexus NX sera le prochain sur la liste, à son arrivée en concession au mois de novembre 2021. Et le directeur des opérations de présenter le calendrier prévisionnel : "il y aura ensuite une ouverture à une partie des gammes Toyota et Lexus en 2022 avant de rendre l'offre accessible à tous les véhicules du catalogue".

 

Arnaud Martinet avertit que Toyota Easy Flex n'a rien d'une formule assimilable à de l'abonnement. Ce modèle économique qui pourrait représenter près de 40 milliards d'euros de chiffre d'affaires à la fin de la décennie selon une étude récente du BCG reste à l'étude chez le constructeur japonais qui se montre prudent. Sa filiale Kinto devrait porter cette évolution dans les temps à venir, à l'échelle européenne voire mondiale. "Le concept d'abonnement avance rapidement au Royaume-Uni, mais les marchés européens observent encore, analyse le directeur des opérations. Nous procéderons par étape".

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle