S'abonner
Constructeurs

Rétrofit : le gouvernement débloque 20 millions d'euros pour la filière

Publié le 18 octobre 2022

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Roland Lescure, le ministre de l'Industrie, a officialisé, mardi 18 octobre 2022, la création d'un fonds de 20 millions d'euros pour soutenir les acteurs du rétrofit. Un coup de pouce attendu depuis longtemps par la filière, qui intègre au même moment la sphère de Mobilians.
Roland Lescure, ministre de l'Industrie, sur le stand de Rev Mobilities au Mondial de l'Automobile 2022.

(MAJ à 22h00)

Les acteurs du rétrofit électrique sont tout sourire. Le mardi 18 octobre 2022, le gouvernement a annoncé consacrer une enveloppe de 20 millions d'euros pour soutenir la filière. Une initiative officialisée par Roland Lescure, ministre de l'Industrie, lors de sa visite au Mondial de l'Automobile.

 

"Cette somme doit servir à soutenir la R&D, les process et le passage à l'échelle, afin de pouvoir établir une certification des véhicules", a expliqué Roland Lescure au Journal de l'Automobile. La volonté du gouvernement, a-t-il ajouté, "est de vouloir accompagner les sociétés installées au travers d'appels à projet". L'innovation doit rester au cœur des réflexions, a laissé comprendre le ministre de l'Industrie.

 

A lire aussi : Emmanuel Macron : un bonus porté à 7 000 euros contre une relocalisation de la production automobile

 

Les conditions d'obtention des aides publiques ne sont pas encore précisées, mais l'enveloppe de 20 millions d'euros ne pourra assurément profiter qu'aux sociétés qui convertissent les véhicules thermiques en véhicules électriques. Il faut comprendre que les spécialistes du rétrofit vers des motorisations hydrogène ne feront pas partie de ce plan de soutien.

 

Aucun objectif de volume ne sera imposé aux bénéficiaires. "Nous ne voulons pas mettre de pression commerciale", a cadré par ailleurs Roland Lescure, en présence d'Arnaud Pigounides, le fondateur de Rev Mobilities, dont le ministre découvrait le stand au moment de la confirmation de cette annonce.

 

"Nous accueillons cette nouvelle avec une grande joie, a commenté Arnaud Pigounides qui a porté la filière à ses débuts en France. Nous l'interprétons comme une confirmation du bien-fondé de nos projets à tous. Il nous fallait une manifestation d'intérêt de la part du gouvernement et cela va nous aider à avancer".

 

Aire devient le 20e métier de Mobilians

 

L'aide accordée par le gouvernement intervient au même moment de l'intégration d'AIRe (Association des acteurs de l'industrie du rétrofit) en tant que 20e métier de Mobilians. Pour Stéphane Vimez, directeur général de 2CV Mehari Club Cassis et coprésident d'AIRe, intégrer l'organisation patronale doit permettre de favoriser les passerelles avec les professionnels de l'automobile et devrait accélérer la création de formations spécifiques.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle