S'abonner
Constructeurs

Renault : Sandouville de nouveau à l'arrêt

Publié le 11 mai 2020

Par Christophe Jaussaud
5 min de lecture
Alors que la production avait repris le 28 avril 2020, la justice, saisie par la CGT, a ordonné la fermeture de l'usine de Sandouville le jeudi 7 mai dernier. Le référentiel des mesures sanitaires, signé le 2 avril, n'est toutefois pas remis en cause.
L'usine de Sandouville, en Seine-Maritime, avait progressivement repris la production le 28 avril 2020.
L'usine de Sandouville, en Seine-Maritime, avait progressivement repris la production le 28 avril 2020.
  La justice a contraint, jeudi 7 mai 2020, Renault à fermer son usine de Sandouville, en Seine-Maritime, en raison de mesures de protections jugées insuffisantes face au Covid-19 mais le groupe automobile français annonce qu'il va faire appel. Saisi par la CGT, le tribunal judiciaire du Havre condamne en référé Renault "à suspendre la reprise de la production" car celle-ci ne "permet pas d'assurer (...) la sécurité des travailleurs de l'usine face au risque lié au Covid-19", selon l'ordonnance de référé révélée par le média normand Le Poulpe, dont l'AFP a également eu une copie.   L'usine, qui compte 1 848 collaborateurs, avait repris partiellement son activité le 28 avril après l'avoir arrêtée le 16 mars à cause de l'épidémie. Elle a été arrêtée jeudi après-midi jusqu'à nouvel ordre, selon la direction. La production est suspendue "le temps de la mise en place effective" de mesures comme "organiser et dispenser pour chacun (des) salariés avant qu'ils ne reprennent le travail une formation pratique et appropriée".   Le tribunal condamne aussi Renault à mettre "en [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle