S'abonner
Constructeurs

PSA prend son nouveau cap

Publié le 1 juin 2007

Par Christophe Jaussaud
3 min de lecture
Christian Streiff a présenté aux actionnaires de PSA son plan de relance. Pas moins de 50 projets, déclinés en 170 plans d'action, constituent le corps de Cap 2010. La réduction des coûts est incontournable tout en y associant une augmentation de la qualité et du nombre de modèles....

...


Le 23 mai dernier, devant l'assemblée générale des actionnaires de PSA, le patron du groupe Christian Streiff, a donné plus de détails sur son plan de relance Cap 2010. Pas moins de 50 projets, déclinés en 170 plans d'action, au service des 4 priorités que le nouveau président avait définies à son arrivée, il y a 100 jours : la qualité, la réduction des coûts, le plan produits et le développement à l'international.
Concernant la réduction des coûts, Christian Streiff souhaite voir les frais fixes et de structure réduits de 30 % d'ici à 2010. Il souligne que la baisse des coûts est "une tâche incontournable sans laquelle il n'y aurait pas de rebond." "L'obsession de la productivité ne doit souffrir aucune exception dans l'entreprise, a-t-il poursuivi, chaque site, chaque direction, chaque service met en place son programme de réduction de ses frais fixes". La réduction des effectifs en France (4 800 personnes) s'inscrit également dans ce cadre. De plus, le président a rappelé que cette réduction des effectifs serait la tendance pour les prochaines années. Une baisse qui ne devrait pas se traduire par de nouvelles fermetures d'usine, même si Christian Streiff a précisé que "l'on ne peut jamais exclure complètement une telle hypothèse." En revanche une chose est sûre, le coût des achats doit baisser. En effet, le constructeur veut atteindre une réduction de 6 % par an contre 4 % actuellement. Pour ce faire, PSA souhaite développer ses achats au niveau mondial sachant qu'aujourd'hui 88 % des pièces proviennent de 5 pays européens. Mais cette recherche de croissance et de rentabilité passe obligatoirement par un plan produits solide capable de séduire de nombreux marchés.

PSA lancera 41 modèles d'ici fin 2010

On attendait 35 produits d'ici fin 2010, finalement ce sera 41 ! Christian Streiff a ajouté 6 projets. Dans ce total, 21 sont destinés à l'Europe et 20 à la Chine et au Mercosur. Sur les 21 nouveautés européennes, les renouvellements et compléments de gammes compteront pour 2/3 alors que les nouveaux concepts représenteront le 1/3 restant. Parallèlement à cela, concernant l'après Cap 2010, c'est-à-dire la période 2010-2015, Christian Streiff a affirmé que les voitures d'entrée de gamme à bas coût seraient "un point clé". Cependant, il a immédiatement précisé que ça ne serait pas "une Logan PSA".  Le président préfère "des solutions d'entrée de gamme adaptées aux différents marchés mondiaux." "Nous travaillons sur deux, trois idées de projets très spécifiques dans ce domaine", a-t-il poursuivi. Une chose est sûre, quel que soit le produit développé, il devra l'être plus vite. Vite et mieux car la qualité est aussi une priorité, "la première clé de la reconquête commerciale." Christian Streiff veut que les deux marques du groupe intègrent le top 5 en la matière tant côté produits que services. Dès la conception, en impliquant plus les fournisseurs à cette démarche, PSA veut diviser par deux le nombre d'incidents et les coûts de garantie d'ici 2010. La 308, présentée avant l'été pour une commercialisation cet automne, sera le premier test pour le constructeur.


Christophe Jaussaud

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle