S'abonner
Constructeurs

Pour Pierre Guignot, le Honda HR-V permettra de retrouver de la rentabilité

Publié le 5 juillet 2021

Par Christophe Bourgeois
5 min de lecture
A l’occasion de la présentation de la nouvelle génération du HR-V, rencontre avec Pierre Guignot, directeur de la division automobile chez Honda France. Au menu, 10 000 ventes en 2022, le déploiement de l’électrification de la gamme et le retour de la rentabilité pour le réseau.
Pierre Guignot (Honda France) estime que l'arrivée du nouveau HR-V va booster les ventes et la rentabilité du réseau.
Pierre Guignot (Honda France) estime que l'arrivée du nouveau HR-V va booster les ventes et la rentabilité du réseau.
  Journal de l’Automobile : Quel bilan tirez-vous de ce premier semestre pour Honda ? Pierre Guignot : Conformément à ce que nous avions annoncé, nous poursuivons l’électrification de notre gamme avec la Jazz, la Jazz Crosstar et bien sûr, la Honda e. Sur les six premiers mois de l’année, nos commandes ont progressé de 43 % par rapport à 2020 et nous réalisons la moitié de nos ventes avec la Jazz et la Jazz Crosstar qui ont bien été accueillies. En parallèle, cette forte répartition s’explique par le fait que le HR-V et la Civic sont en fin de cycle. Nous venons de dévoiler la nouvelle génération du premier qui sera en pré-commande en septembre et disponible en fin d’année, tandis qu'une nouvelle Civic sera présentée dans le deuxième semestre de l’année prochaine. Enfin, les ventes du CR-V se maintiennent.   J. A. : Lors du lancement de la Honda e, l’année dernière, Honda France avait pour ambition d’en commercialiser un millier. Avez-vous atteint vos objectifs ? P. G. : Avec la pandémie, il était difficile d’atteindre des objectifs ! Nous allons réaliser 500 unités par an, un volume qui, au global, nous sa[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle