S'abonner
Constructeurs

Nouveau pas de l’Union européenne vers des objectifs CO2 plus ambitieux

Publié le 21 avril 2021

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Le Conseil et le Parlement européens sont parvenus à un accord provisoire aspirant à instaurer des objectifs plus ambitieux en matière de réduction des émissions de CO2. La neutralité reste visée d’ici 2050 avec une étape à -55 % en 2030. Le secteur automobile sera logiquement impacté.
L'Union européenne vise la neutralité carbone en 2050.
L'Union européenne vise la neutralité carbone en 2050.

 

L’Union européenne se dirige vers un renforcement de ses ambitions en matière de baisse des émissions de CO2. Les négociateurs du Conseil et du Parlement européen sont parvenus à un accord politique provisoire instaurant un double objectif : atteindre la neutralité carbone d'ici 2050 et réduire les émissions de gaz à effet de serre d'au moins 55 % d'ici 2030 par rapport à 1990, contre 40 % visés jusqu’à présent. Les négociateurs ont également convenu que la Commission proposera un objectif climatique intermédiaire pour 2040.

 

"Nous sommes très satisfaits de l'accord provisoire conclu aujourd'hui, réagit João Pedro Matos Fernandes, le ministre de l'Environnement et de l'Action pour le climat du Portugal, qui préside le Conseil de l’UE en 2021. La loi européenne sur le climat est la loi des lois qui fixe le cadre de la législation européenne relative au climat pour les 30 années à venir. L'UE est fermement résolue à devenir climatiquement neutre d'ici 2050 et aujourd'hui, nous pouvons être fiers d'avoir gravé dans la pierre un objectif climatique ambitieux qui peut obtenir le soutien de tous". Il se félicité en outre que cet accord ait été trouvé à la veille d’un sommet international sur le climat initié par le président américain Joe Biden.

 

Reste maintenant à savoir quelle sera la feuille de route pour les différents secteurs de l’économie, à commencer par celui de l’automobile. Dans un récent communiqué, l’association européenne des constructeurs, l’ACEA, s’est déclarée ouverte à la discussion sous certaines conditions. L’objectif initialement prévu était une réduction de 37,5 % des émissions de CO2 en 2030 par rapport à 2021. Il pourrait désormais être relevé à 50 % selon certains observateurs.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle