S'abonner
Constructeurs

L’entreprise étendue selon PSA

Publié le 3 juin 2005

Par Frédéric Marty
2 min de lecture
Le groupe PSA vient de présenter le portail B2B qui le relie à ses fournisseurs, partenaires constructeurs et industriels. Cette plate-forme doit améliorer les collaborations en limitant les contraintes d'horaires et de distance. L'informatique progresse encore et toujours...
Le groupe PSA vient de présenter le portail B2B qui le relie à ses fournisseurs, partenaires constructeurs et industriels. Cette plate-forme doit améliorer les collaborations en limitant les contraintes d'horaires et de distance. L'informatique progresse encore et toujours...

...dans la gestion des entreprises et PSA vient d'en donner un exemple avec le site Internet réservé à ses partenaires. Elaborées à partir de l'ancien portail PSA-Suppliers, ces pages virtuelles ont été pensées conjointement par la direction des achats et la direction informatique. Chacun des 4 500 fournisseurs du groupe détient un identifiant et un mot de passe pour accéder aux pages qui le concernent. Il peut ainsi dialoguer avec le constructeur, suivre ses besoins ou travailler directement sur la maquette numérique. Les constructeurs associés dans le cadre d'un partenariat avec PSA passent également par ce portail pour travailler sur les projets communs. Ils détiennent eux aussi leur propre clé et des accès strictement balisés. Un tel outil doit permettre au constructeur français de "favoriser le travail collaboratif en faisant abstraction des problèmes d'horaires ou de lieux", commente Jean-Philippe Collin, directeur des achats de PSA, avant d'ajouter que "les fournisseurs et partenaires peuvent avoir accès aux données comme s'ils se trouvaient dans nos bureaux. Cet espace virtuel nous offre la possibilité de travailler ensemble en dépassant les contraintes de distance, notamment grâce au partage de la maquette numérique. Nous sommes parmi les premiers dans l'industrie automobile à mettre en ligne de tels éléments". Le retour sur un investissement global de 4 millions d'euros devrait être rapide, selon Annick Gentès-Kruch, directeur B2B du groupe, car la plate-forme "génère d'importantes économies, gagnées sur les coûts de déplacement par exemple". PSA profite également de la mise en ligne de ses appels d'offres puisque toute entreprise susceptible de répondre à un marché peut se manifester en s'inscrivant sur le portail sans aucune limite géographique. L'examen des candidatures a ensuite lieu d'une façon plus classique, mais le constructeur franchit ainsi un palier supplémentaire dans sa stratégie de globalisation et de partenariats techniques ponctuels. Dans ce cadre, PSA a pu profiter d'un statut de coopérateur auprès de plusieurs firmes automobiles pour s'inspirer de leurs portails et les fournisseurs eux-mêmes ont permis d'améliorer le site en suggérant des idées cueillies chez d'autres clients. Depuis l'entrée en fonction du site au mois de mars, le groupe a enregistré 40 500 accès à l'une des 34 applications d'une plate-forme qui réunit désormais ses 4 500 fournisseurs et ses 9 partenaires industriels.


Frédéric Marty

Voir aussi :

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle