S'abonner
Constructeurs

Le salon de Genève tire définitivement sa révérence

Publié le 31 mai 2024

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Les organisateurs du salon international de l’automobile de Genève annoncent que l’évènement n’aura plus lieu, déplorant le faible intérêt des constructeurs. Une dissolution du comité d’organisation est en cours.
salon genève
L'édition 2024 du salon de Genève aura été la dernière. ©Dacia

Genève, c’est fini ! L’édition 2024 du salon automobile aura sans doute été la dernière. Les responsables du GIMS annoncent dans un communiqué qu’ils renoncent "à organiser une prochaine édition". Ils se disent confrontés à un désintérêt des constructeurs, aux "trop nombreuses incertitudes liées à l’industrie automobile" et à la "perte d’attrait des grands salons européens".

 

L’espoir était pourtant revenu en mars dernier avec l’organisation de la première édition après quatre années d’absence liées à la Covid. Peu de constructeurs avaient répondu présents, mais le but affiché était "de repositionner et de pérenniser" le salon.

 

L'édition au Qatar maintenue

 

"Cette décision extrêmement regrettable ne doit pas éluder tous les efforts et la conviction avec lesquels nous avons tenté de renouer avec le succès", déplore Alexandre de Senarclens, président de la fondation du salon international de l’automobile de Genève.

 

"Mais force est de constater, poursuit-il, que le faible intérêt des constructeurs pour le salon de Genève dans un contexte sectoriel difficile, la compétition des salons de Paris et Munich, qui ont la faveur des groupes endogènes et les investissements nécessaires pour maintenir un salon, sonnent le glas d’une prochaine édition".

 

Il a ainsi été officiellement demandé une dissolution de la fondation à l’autorité de surveillance des fondations (ASFIP) suisse. Les organisateurs comptent en revanche maintenir l’extension du GIMS au Qatar, dont la prochaine édition se tiendra en novembre 2025, à Doha.

 

Le Mondial de Paris retrouve des couleurs

 

C’est ainsi que s’achève une aventure de plus de 100 ans. En 2024, les organisateurs avaient fêté la 100e édition de l’évènement né en 1905. À ses plus belles heures, le salon s’étalait sur plus de 120 000 m2 et accueillait jusqu’à 120 exposants et plus de 600 000 visiteurs.

 

Les projecteurs sont désormais braqués sur les deux grands salons européens rescapés, à savoir Munich et Paris. La prochaine édition du Mondial de l’Automobile se tiendra à la porte de Versailles, du 14 au 20 octobre 2024.

 

Le salon semble retrouver quelques couleurs après une dernière édition très morose. Renault, Dacia, Alpine, BMW, Peugeot, Citroën ou encore Kia et Xpeng ont annoncé leur participation.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle