S'abonner
Constructeurs

Le salon de Genève sera de retour en 2024

Publié le 30 janvier 2023

Par Jean-Baptiste Kapela
5 min de lecture
En attendant une nouvelle édition suisse en 2024, le salon de Genève va connaître une nouvelle expérience en 2023 à Doha, au Qatar. Cet évènement, mariant notamment expositions et Grand Prix de F1, se déroulera du 5 au 14 octobre.
L'édition Qatar du GIMS se déroulera du 5 au 14 octobre 2023. ©GIMS-Qatar Tourism

Le temps de la surprise est passé, l’heure est aux informations. Après avoir été annulé à trois reprises, le Salon international de l’automobile de Genève (GIMS) a étonné en annonçant la délocalisation de l'événement à Doha, au Qatar, en août 2022. Afin de clarifier certaines zones d’ombre, les organisateurs ont fait la tournée des capitales européennes pour présenter le projet en détail.

 

Une grande partie de la presse et de nombreux acteurs de la filière automobile voyaient en cette délocalisation, le glas du salon de Genève. Néanmoins, Sandro Mesquita, PDG du GIMS, a tenu à rassurer : "Le GIMS Qatar n’a pas pour vocation de remplacer le salon se déroulant à Genève. Nous le voyons davantage comme une extension à ce dernier. D’ailleurs, nous espérons un retour de l’événement en Suisse en 2024." Une bonne nouvelle qui se dote de surcroît de dates : du 26 février au 3 mars 2024.

 

A lire aussi : Le Salon de Genève 2022 est repoussé à 2023

 

Concernant l’édition GIMS Qatar, l’exposition se déroulera du 5 au 14 octobre 2023, dans le Centre d’exposition et de convention de Doha (DECC).  Avec une aire d’exposition de 26 000 m², ce dernier est moins grand que son homologue suisse (107 000 m²). Mais il a déjà accueilli près de 250 expositions depuis son ouverture en 2015.

 

Pendant ces dix jours, les organisateurs du salon souhaitent mettre en avant "l’excellence automobile, le sport, le design et l'innovation". Un évènement qui a pour vocation d'être bisannuel. Pour le moment, le partenariat s'étale sur une durée de dix ans, donc cinq éditions.

 

GIMS Qatar : entre en Grand Prix de F1, ville, routes et dunes

 

En parallèle de l’exposition, les visiteurs pourront essayer, en tant que passagers ou conducteurs, des véhicules sur route, dans les dunes ou encore sur circuit. "Une nouveauté, le salon se déroulant à la fois en intérieur et à l’extérieur, ce qui permet aux exposants d’avoir une manière différente de présenter leurs véhicules", explique Sandro Mesquita.

 

La cérémonie d’ouverture aura lieu le 5 octobre, la journée presse le 6 octobre et le salon ouvrira ses portes au grand public le 7 octobre. Chacun des lieux proposant une expérience de conduite se trouve à 30 minutes par métro et navette du DECC.

 

À noter qu’en parallèle du salon, du vendredi 6 au dimanche 8 octobre 2023, se tiendra le Grand Prix de Formule 1 du Qatar 2023. L'épreuve a lieu sur le circuit de Lusail, 20 km au nord de Doha. Les organisateurs souhaitent faire d’une pierre deux coups en permettant au public d’assister à la course, via un forfait spécifique.

 

Par ailleurs, les exposants pourront proposer à leur visiteur, sur invitation, des essais sur ce même circuit, entre 11 et le 14 octobre. Ce dernier a d’ailleurs été refait complètement à neuf et possède désormais une capacité de 130 000 spectateurs

 

Il sera possible d'essayer les véhicules en tout-terrain dans les dunes proches de Doha. ©Qatar Tourism

200 000 visiteurs attendus

 

GIMS Qatar ambitionne d’atteindre la jauge des 200 000 visiteurs, venant principalement du Qatar, du Moyen-Orient et à l’international. "Pour le salon de Genève, le public venant de France, d’Italie, d’Allemagne… Pour cette édition se déroulant au Qatar, nous avons des attentes similaires. Ce n’est pas un salon seulement pour les qataris, mais aussi pour la région.”

 

Les organisateurs misent sur la position géographique du salon "qui est à six heures de vol de pour 80 % de la population mondiale", affirme Denisa Spinkova, vice-présidente Service Excellence pour le compte de Qatar Tourism.

 

Pour les personnes ne pouvant pas assister à l’événement, une chaîne de télévision en ligne, GIMS TV, diffusera du contenu en rapport avec le salon sur six thématiques différentes : lifestyle (art de vivre), motorsport (sport automobile), design, sustainability (durabilité), mobility (mobilité) et innovation.

 

Concernant l’organisation du salon, il s’agit d’une collaboration entre le GIMS, Qatar Tourism et la compagnie aérienne Qatar Airways. Cette dernière devrait proposer des forfaits comprenant la visite du salon et le vol "à des prix avantageux", souligne l’organisation.

 

Sandro Mesquita espère avoir dans son portefeuille entre 35 et 50 marques automobiles. Pour ce faire, le prix de la location de la surface d’exposition est de 150 dollars/m2 avec des stands “clés-en-mains”. Les exposants pourront s’inscrire à partir du 1er février 2023. L’organisation n’a pas précisé les marques d’ores et déjà intéressées par l’évènement, mais assure que nombreux constructeurs sont intéressés.

 

Le DECC offre une aire d'exposition de 29 000 m², loin des plus de 100 000 m² du salon Genève. ©GIMS-Qatar Tourism

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle