S'abonner
Constructeurs

Le marché des VU déprimé

Publié le 23 janvier 2004

Par Tanguy Merrien
< 1 min de lecture
Le Lyonnais s'intéresse également aux véhicules utilitaires en distinguant les poids lourds des VUL. Pour ces derniers, après avoir subi un net recul de 5,8 % l'année dernière, les ventes devraient à nouveau chuter de 1 % en 2004, atteignant 377 000 unités. Sur ce marché, la part des constructeurs...
Le Lyonnais s'intéresse également aux véhicules utilitaires en distinguant les poids lourds des VUL. Pour ces derniers, après avoir subi un net recul de 5,8 % l'année dernière, les ventes devraient à nouveau chuter de 1 % en 2004, atteignant 377 000 unités. Sur ce marché, la part des constructeurs...
Le Lyonnais s'intéresse également aux véhicules utilitaires en distinguant les poids lourds des VUL. Pour ces derniers, après avoir subi un net recul de 5,8 % l'année dernière, les ventes devraient à nouveau chuter de 1 % en 2004, atteignant 377 000 unités. Sur ce marché, la part des constructeurs...

...français reste stable à 71 %. La banque explique ce recul par la morosité dans le BTP et l'artisanat ainsi que la baisse des créations d'entreprises. Une situation à laquelle doit s'attendre également le marché du poids lourds. Celui-ci, après avoir essuyé un recul de 10,6 % en 2003, devrait à nouveau baisser de 2 % en 2004 pour atteindre 45 100 unités. Le seul constructeur français, Renault, qui a vu sa part de marché reculer en 2003 au profit de Volvo et de Man, devrait relever la tête cette année et occuper 38 % du marché.

Tanguy Merrien

[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle