S'abonner
Constructeurs

La pénurie de semi-conducteurs s’aggrave, pertes abyssales en vue pour l'automobile

Publié le 23 septembre 2021

Par Damien Chalon
3 min de lecture
Le manque à gagner lié à la pénurie de puces électroniques pourrait atteindre 210 milliards de dollars pour les constructeurs en 2021, selon le cabinet Alix Partners. Les équipementiers sont également impactés.
La pénurie de semi-conducteurs pourrait entraîner une perte cumulée de 210 milliards de dollars pour les constructeurs automobiles en 2021.
La pénurie de semi-conducteurs pourrait entraîner une perte cumulée de 210 milliards de dollars pour les constructeurs automobiles en 2021.

La pénurie persistante de puces électroniques, qui freine la production automobile, devrait causer en 2021 un manque à gagner de 210 milliards de dollars en raison de ventes non réalisées dans le monde, estime jeudi le cabinet Alix Partners, doublant sa prévision par rapport à mai.

 

A lire aussi : Thierry Breton avance un plan de 42 milliards d'euros pour les semi-conducteurs en Europe

 

Alors que de nombreux constructeurs sont contraints à des arrêts réguliers des chaînes de fabrication en raison du manque de puces disponibles et de la pandémie du Covid-19, il ressort que 7,7 millions d'automobiles ne seront pas produites cette année, poursuit Alix Partners.

 

Ce chiffrage intervient alors que la demande de composants est très forte pour alimenter le boom des véhicules électriques et la reprise de l'activité, après la levée des restrictions sanitaires au printemps.

 

Moins de puces que prévu

 

En mai, Alix Partners prévoyait un manque à gagner de 110 milliards de dollars et une amputation de la production de 3,9 millions d'unités. Mais depuis cette estimation, les réductions de production de puces "causées par le Covid-19, par exemple dans les usines en Malaisie, n'ont pas diminué", commente Marcus Kleinfeld, consultant chez Alix Partners.

 

Le japonais Toyota a ainsi prévu de produire 400 000 véhicules de moins qu'initialement estimé en septembre et octobre, faute de pièces disponibles. Lors du salon automobile de Munich en septembre, Ola Källenius, patron de Mercedes-Benz, a affirmé que ce manque "structurel" de capacités de production continuerait de peser sur l'industrie en 2022.

 

Faurecia revoit ses objectifs à la baisse

 

Outre les constructeurs, ce sont aussi les équipementiers qui sont touchés. Faurecia a annoncé ce jeudi 23 septembre revoir nettement à la baisse ses objectifs financiers pour 2021. L’entreprise, qui avait confirmé en juillet dernier tabler pour 2021 sur 16,5 milliards d'euros de ventes et une marge opérationnelle d'environ 7%, annonce dans un communiqué qu'elle vise désormais 15,5 milliards de chiffre d'affaires pour l'exercice et une marge comprise entre 6 et 6,2%.

 

Cette révision fait suite à l'annonce, il y a une semaine par le cabinet IHS Markit, d'une "révision majeure" de ses prévisions pour la production automobile mondiale au cours du second semestre 2021, en raison d'"un impact plus important qu'attendu de la pénurie de semi-conducteurs qui génère une forte volatilité dans les programmes de production des constructeurs automobiles", selon le communiqué.

 

Ainsi, IHS Markit table désormais sur 34,5 millions de véhicules sur le second semestre, contre 39,3 millions initialement pour Faurecia. Au total, pour l'ensemble de l'année 2021, la production automobile est ainsi revue à la baisse par le cabinet à 72 millions de véhicules, contre 76,8 millions selon sa précédente prévision du mois d'août.

 

Or, les perspectives de Faurecia étant "explicitement basées" sur ces hypothèses initiales, le groupe se dit contraint de réviser ses perspectives financières "afin de refléter la réduction sévère de production automobile mondiale à 72 millions de véhicules sur l'ensemble de l'année 2021".  Faurecia rappelle qu'en 2020, "avec une production automobile mondiale similaire (71 millions de véhicules) et des ventes de 14,5 milliards d'euros", il avait généré une marge opérationnelle de 2,9%. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle