S'abonner
Constructeurs

Indianapolis : Sato titré, Alonso remarqué

Publié le 29 mai 2017

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Malheureusement, le moteur Honda de l'Espagnol n'a pas tenu le coup. Celui de Sato s'est montré plus résistant, faisant de lui le premier Japonais à décrocher la victoire dans cette fameuse course.
Malheureusement, le moteur Honda de l'Espagnol n'a pas tenu le coup. Celui de Sato s'est montré plus résistant, faisant de lui le premier Japonais à décrocher la victoire dans cette fameuse course.

 

(AFP)

L'Espagnol Fernando Alonso, double champion du monde de Formule1, a été contraint dimanche à l'abandon dans les 500 miles d'Indianapolis au 179e des 200 tours en raison d'une casse moteur, mais garde un très bon souvenir de sa découverte de l'IndyCar. L'Espagnol, dont la performance a été très suivie après sa décision de faire l'impasse sur le Grand Prix de F1 de Monaco pour participer aux 500 miles, a été excellent et a même mené la prestigieuse épreuve de vitesse à plusieurs reprises. Il était dans le peloton de tête quand son moteur Honda a subitement rendu l'âme dans la ligne droite des stands. Le pilote de l'écurie McLaren-Honda-Andretti a été salué par une ovation du public en sortant de sa voiture.

 

"C'est dommage, on aurait mérité de finir la course, qui sait ce qui aurait pu se passer ?", a expliqué Alonso sur la chaîne de télévision ABC. "Toute la journée a été vraiment une très belle expérience, dès la présentation des pilotes ce matin. La course a été vraiment sympa, notre performance a été bonne, nous étions dans le coup, j'ai passé plusieurs tours en tête. Je suis surpris d'avoir réussi tout cela face à des grands noms de l'IndyCar", a insisté l'Espagnol, qui est monté pour la première fois dans une Formule Indy il y a deux semaines.

 

Alonso n'a pas exclu de revenir dans le futur sur le célèbre circuit ovale d'Indianapolis. "Je me suis senti compétitif, si je reviens, je sais ce à quoi m'attendre, cela sera plus facile, je me suis bien amusé grâce à l'accueil que tout le monde m'a fait, cela a été l'une des meilleures expériences de ma carrière", a-t-il insisté. Il y a des décennies qu'un pilote de F1 en exercice n'avait plus participé aux 500 miles d'Indianapolis. Ironie du sort, cette 101e édition des 500 miles d'Indianapolis a été remportée par un autre pilote de F1, retraité de la discipline, le Japonais Takuma Sato.

 

Takuma Sato est entré dans l'histoire en devenant le premier Japonais à remporter les 500 miles d'Indianapolis dimanche, profitant notamment des déboires d'Alonso. Sato, qui était quatrième sur la grille de départ, a été dans le coup toute la course et a remporté un sprint final époustouflant contre le Brésilien Helio Castroneves. Le jeune Ed Jones complète le podium. Le Français Simon Pagenaud, le champion IndyCar en titre en manque de vitesse, a pris la 14e place.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle