S'abonner
Constructeurs

GM confirme son optimisme pour 2022

Publié le 28 avril 2022

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Le constructeur américain, dont le chiffre d’affaires a progressé de 11 % au premier trimestre, pense pouvoir fabriquer 25 à 30 % de véhicules en plus en 2022 et améliorer son bénéfice net.
Le chiffre d’affaires de GM a progressé de 11 % au premier trimestre 2022, à 36 milliards de dollars.
Le chiffre d’affaires de GM a progressé de 11 % au premier trimestre 2022, à 36 milliards de dollars.

General Motors (GM) a légèrement relevé, mardi 26 avril 2022, sa prévision de bénéfice net pour l'ensemble de l'année, fort d'une solide demande pour ses véhicules, malgré les prix élevés, et une amélioration du côté des semi-conducteurs.

 

"La plupart des véhicules sont vendus dès qu'ils arrivent chez les concessionnaires", note le constructeur dans un document. Or, selon le cabinet Edmunds, le prix moyen des véhicules vendus par GM au premier trimestre était de 51 020 dollars, en hausse de 14,5 % par rapport à la même période en 2021. Aidé par ces tarifs plus élevés, le groupe a vu son chiffre d’affaires progresser de 11 % sur la période, à 36 milliards de dollars. C'est toutefois un peu moins qu'attendu par les analystes.

 

A lire aussi : GM se montre optimiste pour 2022

 

Le groupe a notamment enregistré une "baisse" de ses ventes en Chine, avec des consommateurs qui n'ont pas forcément l'envie ou la possibilité d’acheter des voitures en raison des confinements liés au Covid-19, a indiqué sa patronne, Mary Barra, lors d'une conférence avec des journalistes.

 

Le bénéfice net du groupe a, de son côté, légèrement baissé, de 3 %, à 2,9 milliards de dollars. Ces résultats "démontrent notre capacité à gérer l'impact de la hausse des coûts des matières premières et de nos investissements dans notre croissance et notre transition vers les véhicules électriques", a souligné le groupe.

 

A lire aussiGM et Honda vont développer des véhicules électriques d'entrée de gamme

 

Alors que le manque de semi-conducteurs freine la production de l’ensemble du secteur automobile depuis début 2021, GM a observé au premier trimestre une "amélioration", a assuré Mary Barra. "Nous continuons à croire que nous pourrons fabriquer 25 % à 30 % de véhicules de plus que l'an dernier", a-t-elle ajouté.

 

GM a maintenu sa prévision de bénéfice avant intérêts et impôts pour l'année (entre 13 et 15 milliards de dollars), mais a relevé sa prévision de bénéfice net (à une fourchette entre 9,6 et 11,2 milliards de dollars) ainsi que sa prévision de bénéfice ajusté par action. (avec AFP)

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle