S'abonner
Constructeurs

FCA porté par le marché nord-américain

Publié le 6 février 2020

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Les performances sur le quatrième trimestre 2019 et sur le marché nord-américain permettent au groupe FCA de présenter un bilan annuel positif, même si de nombreux indicateurs sont à la baisse.
Le bénéfice net de FCA est en baisse de 19 % sur l'exercice 2019, à 2,7 milliards d'euros.

 

FCA, le futur partenaire de PSA, vient de dévoiler ses principaux chiffres financiers pour l'exercice 2019. Le groupe d'Auburn Hills a présenté un bénéfice net de 2,7 milliards d'euros, toutefois en baisse de 19 % sur les douze derniers mois. Le constructeur note cependant une amélioration en fin d'année puisque sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice net a atteint 1,57 milliard d'euros. Le chiffre d'affaires total du groupe a culminé à 108,18 milliards d'euros (-2 %) et ses ventes ont reculé de 9 %, à 4,41 millions d'unités.

 

"2019 a été une année historique pour FCA. Nous avons continué à créer de la valeur pour nos actionnaires et mis en œuvre des actions destinées à la croissance future, en renforçant de manière substantielle notre position financière, en investissant dans des produits clés et en finalisant un accord de fusion avec PSA", s'est félicité son patron, Mike Manley, cité dans le communiqué.

 

Les résultats ont été portés par l'Amérique du Nord qui représente 73,3 milliards d'euros de CA sur les 108 du groupe. La zone affiche un bénéfice d'exploitation (Ebit) record de 6,690 milliards d'euros permettant d'afficher une marge d'exploitation de 9,1 % sur la zone. Parmi les autres régions, seule l'Amérique du Sud est dans le vert. Au global, le bénéfice d'exploitation du groupe est de 6,668 milliards d'euros, pour une marge du même nom de 6,2 %.

 

En attendant, pour 2020, qui devrait être l'année de la fusion avec PSA, le groupe a confirmé tous ses objectifs, à savoir un Ebit ajusté supérieur à 7 milliards d'euros, un flux de trésorerie supérieur à 2 milliards et un bénéfice ajusté par action supérieur à 2,8 euros.

 

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle