S'abonner
Constructeurs

Entretien avec Didier Maitret, président de BMW France et vice-président de BMW Groupe.

Publié le 21 janvier 2005

Par Tanguy Merrien
5 min de lecture
"En 2005, nous allons poursuivre notre offensive produits". Alors que la Sécurité Routière continue de fustiger les marques allemandes de prestige, BMW poursuit son étonnante progression en France. Didier Maitret, le président de la filiale française, l'explique par...
"En 2005, nous allons poursuivre notre offensive produits". 
Alors que la Sécurité Routière continue de fustiger les marques allemandes de prestige, BMW poursuit son étonnante progression en France. Didier Maitret, le président de la filiale française, l'explique par...
"En 2005, nous allons poursuivre notre offensive produits". Alors que la Sécurité Routière continue de fustiger les marques allemandes de prestige, BMW poursuit son étonnante progression en France. Didier Maitret, le président de la filiale française, l'explique par...

...une offre produits qui n'a jamais été aussi forte et par la capacité d'adaptation de la marque aux changements de mentalité des Français.

Journal de l'Automobile. Comment analysez-vous les résultats 2004 ?
Didier Maitret. Nos chiffres sont bons, mais pas tout à fait à la hauteur de mes espérances. Je mets de côté Mini qui est un succès considérable et dont nous vendons tout ce qui nous est alloué. Si le contingent pour 2005 est plus important, nous répondrons à plus de demandes ! Pour BMW, je pensais que le march[...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle