S'abonner
Constructeurs

Entretien avec Daniel Ré, directeur service et qualité GM France : "Opel est la marque qui a le plus baissé le prix de ses pièces en 2005".

Publié le 18 novembre 2005

Par Alexandre Guillet
4 min de lecture
Réputé cher et plutôt mal noté par son réseau en matière de pièces concurrencées, Opel a fait des efforts cette année en réduisant ses tarifs, en améliorant sa logistique et en développant son animation commerciale. Journal de l'Automobile. En 2002, l'objectif...
Réputé cher et plutôt mal noté par son réseau en matière de pièces concurrencées, Opel a fait des efforts cette année en réduisant ses tarifs, en améliorant sa logistique et en développant son animation commerciale.
Journal de l'Automobile. En 2002, l'objectif...
Réputé cher et plutôt mal noté par son réseau en matière de pièces concurrencées, Opel a fait des efforts cette année en réduisant ses tarifs, en améliorant sa logistique et en développant son animation commerciale. Journal de l'Automobile. En 2002, l'objectif...
...de vente pièces et accessoires d'Opel était de 215 millions d'euros (soit + 10 % par rapport à 2001). Ou en êtes-vous aujourd'hui ? DANIEL RE. Depuis 2002, le marché de la pièce est en recul de 7 %. Pour notre part, nous avons maintenu notre chiffre d'affaires dans l'ordre de grandeur que vous citez. JA. La France est-elle concernée par l'accord passé entre GM et Caterpillar Logistics ? DR. Caterpillar Logistics opérait déjà en sous-traitance pour GM aux Etats-Unis. En Europe, l'accord dont vous parlez date d'à peine un mois et n'est pas encore totalement finalisé, des éléments restant à préciser. Il vise à créer une société commune qui doit se charger de la gestion des entrepôts de pièces allemand et italien. Pour l'heure, en France, nous restons do[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle