S'abonner
Constructeurs

Detroit : Toyota, l’autre américain

Publié le 15 février 2008

Par Christophe Jaussaud
4 min de lecture
En devenant le dauphin de GM sur le marché américain, Toyota prouve, si besoin était, le bien fondé de sa stratégie. L'écologie y est toujours aussi présente, mais l'adaptation du constructeur au marché visé est sans doute sa plus grande force. Cela se vérifie...
...encore avec les nouveautés présentées durant ce Salon.  Si Toyota a manqué le titre de premier constructeur de la planète pour une poignée de ventes, le constructeur nippon a toutefois réussi à déboulonner Ford de la deuxième place du marché américain ! En effet, le groupe Toyota a immatriculé 2 620 825 véhicules (+ 2,7 %) alors que Ford, en repli de 11,9 % totalise "seulement" 2 572 599 unités. Toyota peut-il faire encore mieux ? Sur le marché américain, rattraper GM (3,86 millions d'unités en 2007) risque d'être compliqué mais au niveau mondial, on peut penser que 2008 sera effectivement l'année du couronnement de Toyota. Toutefois, GM n'a pas dit son dernier mot. Mais revenons aux nouveautés nippones de cette 101e édition du Salon de Detroit. Toyota a respecté le paradoxe américain. Indiscutablement "vert", le constructeur nippon n'a pas pour autant oublié la "grandeur" américaine notamment avec le Venza, u[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle