S'abonner
Constructeurs

Citroën a faim !

Publié le 15 octobre 2004

Par Tanguy Merrien
6 min de lecture
Avec la C4 ou plus exactement les C4, tant les deux versions s'avèrent différentes sur le plan des lignes, Citroën poursuit son renouveau stylistique. Elle renoue également avec sa tradition d'innovation technologique. Avec une gamme désormais presque entièrement renouvelée, la marque affiche des...
...ambitions commerciales élevées. Citroën a faim. La firme a de fortes ambitions et surtout possède désormais les moyens de ses ambitions dans les différents segments. L'une des armes de Citroën a été la star incontestée de ce Mondial 2004. Il s'agit bien entendu de la C4, dans ses deux versions berline et coupé. Il paraît bien loin le temps des voitures aux chevrons sérieuses, donnant toute satisfaction, très bonnes techniquement, mais à l'aspect désespérément neutre et bien trop consensuel. La nouvelle ère stylistique de Citroën qui a débuté en 1999 avec le lancement du Picasso se poursuit avec la présentation de la C4. Il faudra attendre encore un peu, l'automne 2005, pour découvrir les traits définitifs de la berline haut de gamme C6. Avec ce modèle, Citroën pourrait bien réussir dans un segment où Peugeot et Renault ont connu un échec relatif. Après être partie à la reconquête des segments A, B et M2 avec respectivement les C2, C3 et C5, la marque annonce pour la C4 des objectifs commerciaux, sur le plan mondial, élevés. Claude Satinet, patron de Citroën, vise un objectif de ventes de 250 000 à 300 000 unités sur l'année 2005. Il a également précisé, lors de sa conférence de presse tenue à l'occasion du Mondial, que son groupe tablait l'an prochain sur 120 000 à 130 000 ventes de la C5 restylée. Au global, Claude Satinet prévoit pour sa marque des ventes stables en 2004, à 1,3[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle