S'abonner
Constructeurs

C4, un véhicule charnière pour le design Citroën

Publié le 3 décembre 2004

Par Alexandre Guillet
10 min de lecture
Véhicule essentiel pour la marque, la C4 est aussi le premier opus que l'on doit intégralement à Jean-Pierre Ploué, arrivé chez Citroën en 2000. En sa compagnie, nous revenons sur la genèse d'un modèle qui s'est mué en gamme en cours de projet ! Une gamme qui symbolise le nouveau style de Citroën. Le...
Véhicule essentiel pour la marque, la C4 est aussi le premier opus que l'on doit intégralement à Jean-Pierre Ploué, arrivé chez Citroën en 2000. En sa compagnie, nous revenons sur la genèse d'un modèle qui s'est mué en gamme en cours de projet ! Une gamme qui symbolise le nouveau style de Citroën.
Le...
Véhicule essentiel pour la marque, la C4 est aussi le premier opus que l'on doit intégralement à Jean-Pierre Ploué, arrivé chez Citroën en 2000. En sa compagnie, nous revenons sur la genèse d'un modèle qui s'est mué en gamme en cours de projet ! Une gamme qui symbolise le nouveau style de Citroën. Le...
...tout nouvel ADN est habité, le nombre de voitures sur le parking en témoigne. Le bâtiment s'offre à vous, monumental et gris, dans son halo vespéral. A l'intérieur, l'immensité règne, creusée par le fait que le lieu est encore l'objet d'ultimes finitions et qu'il est pour le moment dénué de toute décoration. Hall d'accueil, traditionnels portiques de sécurité, puis un grand couloir blanc. Le hasard incite à prendre vers la gauche… Lové dans un recoin, un petit ascenseur vous élève jusqu'au troisième étage. Manqué, c'est le bureau de style Peugeot. Le même grand couloir blanc. Cap à droite : un ascenseur identique, troisième étage. Un panonceau avec une liste alphabétique de noms et de numéros de téléphone. A la lettre P, Ploué Jean-Pierre, n°… La porte s'ouvre, bienvenue au bureau de style Citroën. Dans une salle de réunion amicale et lumineuse, Jean-Pierre Ploué, dynamique et souriant, vous invite à vous asseoir. A ses côtés, Oleg Son, designer responsable de gamme, regard magnétique et postures apprises. Sur la table, un simple ordinateur portable passant en boucle une animation sur la C4, quelques jolis sketches et une maquette de C4 WRC déjà nostalgique. Jean-Pierre Ploué est enchanté des nouveaux locaux. D'autant que le déménagement s'est accompagné d'une réorganisation de son service qui lui est chère. "Auparavant, il y avait des responsables de plateforme qui ne géraient pas l'intégralité de leurs projets. Désormais, nous n'avons plus de responsables de plateforme, mais des responsables de gamme et ils conduisent leur projet de A à Z", explique-t-il d'un ton enjoué. Une évolution qui permet d'éviter certaines renégociations fallacieuses en cours de projet et qui garantit un meilleur pilotage d'icelui. D'autant que les liens entre designers et ingénieurs ont été notablement renforcés. Concrètement, un responsable de gamme travaille par cycles de quatre ans, entouré de trois autres designers. Ce fut notamment le cas d'Oleg Son, responsable de la gamme B5, autrement dit C4. "Revaloriser le design face à ceux qui le considéraient comme une science occulte" C4, le mot magique est lâché. Un modèle - ou plus exactement une gamme - capital pour Citroën. Un investissement supérieur à 700 millions d'euros et un enjeu commercial d'envergure, segment à gros volumes oblige. Une gamme capitale pour Jean-Pierre Ploué aussi. Il s'agit de la première dont il assurera la pleine paternité, hors concept-cars et ho[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle