S'abonner
Constructeurs

BMW Finances : Priorité à la fidélisation

Publié le 14 avril 2006

Par Frédéric Marty
3 min de lecture
BMW Finances conclut l'année 2005 sur une production globale stable dans laquelle la LOA et la LLD prennent le pas sur le crédit classique. L'assurance dommages, lancée à grands renforts de communication n'a pas percée. L'année 2005 aura vu selon Serge Naudin,...
BMW Finances conclut l'année 2005 sur une production globale stable dans laquelle la LOA et la LLD prennent le pas sur le crédit classique. L'assurance dommages, lancée à grands renforts de communication n'a pas percée.
L'année 2005 aura vu selon Serge Naudin,...
BMW Finances conclut l'année 2005 sur une production globale stable dans laquelle la LOA et la LLD prennent le pas sur le crédit classique. L'assurance dommages, lancée à grands renforts de communication n'a pas percée. L'année 2005 aura vu selon Serge Naudin,...
...directeur général de BMW Financial Services, "un effort qualitatif prendre le pas sur des offres promotionnelles qui ont été divisées par deux". Ce changement explique la baisse de 26,5 % enregistrée sur le crédit VN et contribue au recul de 0,6 % de la pénétration globale du financement. Face à ce résultat, le responsable de la captive préfère retenir "le bon niveau de rémunération des produits proposés à nos partenaires concessionnaires, ce qui reste notre objectif". Au rang des véhicules les plus rémunérateurs, la Série 1 fait toujours le bonheur de la captive qui réalise 40 % de pénétration sur ce modèle et vise les 45 % en 2006. Par ailleurs, explique Serge Naudin, "la nouvelle Série 3 pren[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle