S'abonner
Constructeurs

Alors qu’une décision de la Cour Européenne de Justice sur la “loi Volkswagen” est en délibéré, Porsche, déjà actionnaire à hauteur de 31 %, prend des options pour éventuellement augmenter sa participation.

Publié le 14 septembre 2007

Par Christophe Jaussaud
3 min de lecture
Porsche, déjà actionnaire à hauteur de 31 % du groupe Volkswagen, semble se diriger vers une nouvelle augmentation de sa participation. "Nous nous sommes assurés des droits portant sur d'autres parts par le biais d'options, a déclaré Wendelin Wiedeking au...

    Porsche, déjà actionnaire à hauteur de 31 % du groupe Volkswagen, semble se diriger vers une nouvelle augmentation de sa participation.
Porsche, déjà actionnaire à hauteur de 31 % du groupe Volkswagen, semble se diriger vers une nouvelle augmentation de sa participation. "Nous nous sommes assurés des droits portant sur d'autres parts par le biais d'options, a déclaré Wendelin Wiedeking au...
...Stuttgartter Nachrichten. Cependant ce dernier a précisé que rien ne pressait ! Et effectivement rien ne presse puisque la "loi Volkswagen" est toujours là et que la décision de la Cour Européenne de Justice est toujours en délibéré. Même si on peut croire que la CEJ va constater le manquement de l'Etat Allemand en la matière, cette loi bloquant à 20 % les droits de vote quelle que soit la part du capital d'un actionnaire, ne va pas disparaître automatiquement. En effet, dans l'hypothèse où la CEJ suit l'avis de l'avocat général, qui n'est toutefois que consultatif, et déclare le manquement [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle