S'abonner
Constructeurs

Allemagne, Italie, Espagne, Portugal… Stellantis choisit ses têtes

Publié le 3 mars 2021

Par Romain Baly
2 min de lecture
Le groupe Stellantis continue de s'organiser et annonce la nomination d'Amaury de Bourmont en Allemagne, de Santo Ficili en Italie et de Maurizio Zuarez à la tête de la péninsule ibérique.
Amaury de Bourmont, Maurizio Zuares et Santo Ficili sont respectivement en charge de l'Allemagne, du couple Espagne-Portugal et de l'Italie pour le groupe Stellantis.

 

Parallèlement à la nomination de Guillaume Couzy à la direction de Stellantis France, le nouveau géant de l'automobile mondiale a choisi ses représentants sur trois autres marchés européens. L'Allemagne revient désormais à Amaury de Bourmont, qui chapeautait depuis l'été 2020 le commerce sur ce même marché. Âgé de 55 ans, ce diplômé de l'Institut Supérieur de Gestion et de l'INSEAD a rejoint le groupe PSA au milieu des années 90.

 

L'Allemagne est un pays qu'il connait pour y avoir passé dix ans, à la tête de Peugeot, entre 1999 et 2009 avant de prendre en mains les ventes européennes de la marque au Lion. En 2015, il revient dans l'Hexagone et se voit confier la direction du commerce France des marques Citroën et DS, poste qu'il occupe pendant cinq ans.

 

Lire aussi : Qui sont les nouveaux cadres du groupe Stellantis

 

Plus au sud, en Italie, la destinée de Stellantis est confiée à Santo Ficili (55 ans). Entré à la direction après-vente de Fiat en 1987, après avoir été formé à la Lancia Business School, ce dernier a acquis une solide expérience à la fois dans les véhicules légers et dans les utilitaires. En 2015, il prend la direction de Mopar pour la zone EMEA avant d'être promu, quatre ans plus tard, responsable des opérations commerciales de FCA dans cette même région.

 

Son compatriote et ancien collègue chez Fiat, Maurizio Zuares (56 ans), est quant à lui le nouvel homme fort de Stellantis dans la péninsule ibérique (Espagne-Portugal). Recruté par le firme turinoise en 1999, il a occupé pendant deux décennies des postes à responsabilité en vente et en marketing, en Italie mais surtout à l'international.

 

Sa carrière l'a notamment conduit à être président de Fiat Auto Japan (2004), directeur des ventes internationales (2009), directeur du marché espagnol (2011), PDG de FCA France (2012), responsable des opérations au Moyen-Orient (2016) puis pour la région EMEA. Ces trois dirigeants sont placés sous la responsabilité de Maxime Picat, nommé le 19 janvier 2021 à la tête de Stellantis Europe.


 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle