Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Bientôt 30 centres pour Easy VO

Easy VO tire son plein potentiel dès lors qu'une quarantaine de véhicules se trouvent en stock.

Bientôt 30 centres pour Easy VO

Le mois de septembre 2019 a vu l'ajout de trois nouveaux points de vente sous l'étendard du label Easy VO. Une démultiplication qui laisse penser que le réseau de distribution imaginé par le groupe Amplitude dépassera les 30 sites à fin 2019.

 

Double lauréat des EMVO pour son concept, le groupe Amplitude n'en finit pas avec les inaugurations. Pas seulement de ses propres sites, mais également de ceux de ses partenaires. Easy VO attire et séduit le monde de la distribution.

Depuis la signature d'Antoine Contardo, le président du groupe Vista Automobiles, à Reims, en mai 2017, les points de vente aux couleurs bleu-blanc-rouge du label se multiplient. Sur le seul mois de septembre, Franck Molina, le directeur VO du groupe Amplitude et l'instigateur du projet, a ajouté à sa liste des revendeurs, les groupes Pericaud à Limoges, Hervier Automobiles à Vichy et Sargé Automobiles à Sargés-lès-le-Mans. Tout en comptant un deuxième emplacement avec Antoine Contardo, à Charleville-Mézières.

Un succès qui ne se dément pas. "Cette activité complémentaire à leur activité VO traditionnelle permet d’abaisser le point mort de ces affaires, de générer des marges supplémentaires confortables, du financement, et d'augmenter leurs chiffres d'affaires pièces et heures facturées à l'atelier", liste Franck Molina.

 

"Nous cherchions des VO à moins de 10 000 euros assortis d'une garantie, car nous avons de la demande parmi nos clients, argue-t-on chez Hervier Automobiles. Easy VO vient en complément de notre label Das Welt Auto", explique-t-on chez ce distributeur de Seat, Skoda et Mitusbishi. En toute légitimité, la franchise Easy VO partage donc les 1 800 m² de cette concession bâtie en juin dernier, entre les murs d'un ancien dépôt d'enseigne d'ameublement. Selon les prévisions, 150 unités devraient y être immatriculées, en première année pleine, en plus des 350 véhicules sous label allemand.

 

1 350 euros par unité vendue

 

Proche de Gérald Richard, le président d'Amplitude, Jean-Pierre Pericaud, son homologue, n'a pas hésité à s'engager, avec les mêmes raisons. Sur un terrain en vue de près de 600 m², situé sur l'axe passant du nord de Limoges, il a constitué un stock de 40 à 50 unités et espère vendre 250 VO à bas prix, durant l'année à venir. "En cas de succès, il est possible d'étendre l'espace, sinon de dupliquer le modèle ailleurs, glisse le concessionnaire limousin. L'avantage de cette franchise est qu'elle repose sur un investissement raisonnable".

 

Les quatre ans de recul donnent à penser à Franck Molina que la taille idéale du parc se monte à 40 véhicules. Un volume d'exposition qui réclame un encours financier à affecter d'environ 250 000 euros. En moyenne, les produits fournis par la tête de réseau sont âgés de 42 mois et se monnaient 7 900 euros à la sortie. Considérant le coût d'acquisition et les frais de remise en état, la marge semi-brute à la vente s'élève à 1 350 euros par unités. "Nous constatons que chaque mois, 50 % du parc d'un point de vente trouve preneur", rapporte le responsable du développement de la franchise.

 

Nantes et Besançon à l'étude

 

En parallèle des ventes, la franchise a structuré ses ressources, humaines comme technologiques. Au sein de l'équipe marketing du groupe, une personne a été détachée afin de gérer à part entière le réseau Easy VO. Elle analyse et optimise la visibilité des partenaires sur les carrefours d'audience, en ligne. Elle aide également à l'établissement de stratégies de communication multicanales. Outre cela, depuis cet été, le franchiseur a déployé Cobalt, un outil collaboratif qui permet un partage sans limite des supports, des bonnes pratiques, des contacts et informe sur l'état de l'approvisionnement, entre les arrivages en cours et les produits physiquement disponibles. Une montée en gamme évidente des moyens.

 

A fin septembre, le réseau recense 29 points de vente, dont 15 ouverts en propre par Amplitude et 14 par des partenaires, au rang desquels sont notamment référencés les groupe Vulcain et Maurin. D'autres secteurs sont en attente de validation, révèle Franck Molina. Il s'agit de Nantes et Besançon tout particulièrement. A priori grâce à des relais locaux.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Amplitude souhaite racheter trois sites Ford à Alexandre Parot

Trois des cinq concessions Ford mises en vente cet été par le groupe Parot devraient tomber, après approbation de l’Autorité de la concurrence, dans l’escarcelle d’Amplitude.

Renault Captur 2 : revu sous toutes les coutures

Renault donne un coup de jeune à son deuxième best-seller, le Captur. Outre une évolution esthétique salutaire, cette deuxième génération se caractérise surtout par un saut technologique et par un vrai

Stéphane Le Guevel, Opel :

L'arrivée de la nouvelle Corsa va entraîner une refonte de la stratégie commerciale d'Opel. Réduction de moitié des ventes tactiques, arrêt des ventes à risques aux loueurs et intégration d'une

Renault : Thierry Bolloré écarté et remplacé par Clotilde Delbos

Le conseil d'administration de Renault a donc choisi de mettre un terme, avec effet immédiat, aux mandats de Thierry Bolloré. Clotilde Delbos va assurer l'intérim à la direction générale, avec l'appui

Première visite guidée d'Autosphere à Nantes

REPORTAGE - Ouvert en juin dernier, le tout premier point de vente d'Autosphere révolutionne la vente physique de véhicules d'occasion. Un concept que le Journal de l'Automobile a parcouru dans la peau

Pierre Boutin :

Quelques semaines après la présentation de l'ID.3 et de la nouvelle image de marque du constructeur, Pierre Boutin, directeur de Volkswagen en France, explique les axes de travail pour réorganiser le commerce.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page