S'abonner
Social

PSA embauche, Faurecia débauche

Publié le 9 avril 2004

Par Tanguy Merrien
6 min de lecture
Le constructeur vient d'annoncer le recrutement de 7 000 personnes afin d'être en adéquation avec son objectif de production et pour compenser des départs liés à l'application du plan CASA (Cessation d'activité des salariés âgés). Dans le même temps, sa filiale Faurecia va supprimer 273 postes...
...dans son usine de Méru (Oise), un site jugé pas assez compétitif. En dépit de la morosité actuelle du marché automobile, PSA demeure confiant. Son président, Jean-Martin Folz, table sur une stabilité de la marge opérationnelle du groupe en 2004 par rapport à l'année précédente, à 4 %. Cet optimisme se concrétise également par la volonté du constructeur français de recruter, en contrat à durée indéterminée, pas moins de 7 000 personnes en France, et ce dans sa branche automobile. Rappelons que PSA a procédé, l'an dernier, à 4 400 recrutements. Depuis cinq ans, le total des embauches s'élève à 75 000, dont 43 000 en France. Ce nouveau plan de recrutement portera sur 2 000 cadres et techniciens et sur 5 000 ouvriers. La firme explique que cette vague d'embauches, qui concerne la plupart des établissements français du groupe, répond à deux besoins : "D'une part, disposer des compétences supplémentaires nécessaires pour atteindre l'objectif de 4 millions de voitures vendues en 2006, dans le cadre d'un plan produit prévoyant le lancement de 26 nouveaux modèles entre 2003 et 2006, et d'autre part pourvoir aux remplacements des salariés qui bénéficient des dispositifs de préretraite ou retraite carrière longue." Concernant les postes d'ouvriers, une grande partie des recrutements sera ouverte à des personnes avec peu, voire pas de qualification professionnelle ; donc, a[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle