S'abonner
Social

Les salariés de Volkswagen dans le doute

Publié le 23 septembre 2005

Par Alexandre Guillet
3 min de lecture
Les rumeurs concernant l'avenir des salariés de Volkswagen mènent un train d'enchères : 10 000 licenciements à ma droite, 6 000 au centre, 30 000 à ma gauche… Si la direction dément sans conviction les hypothèses les plus alarmistes, elle reconnaît devoir faire des économies drastiques. Volkswagen...
Les rumeurs concernant l'avenir des salariés de Volkswagen mènent un train d'enchères : 10 000 licenciements à ma droite, 6 000 au centre, 30 000 à ma gauche… Si la direction dément sans conviction les hypothèses les plus alarmistes, elle reconnaît devoir faire des économies drastiques.
Volkswagen...
Les rumeurs concernant l'avenir des salariés de Volkswagen mènent un train d'enchères : 10 000 licenciements à ma droite, 6 000 au centre, 30 000 à ma gauche… Si la direction dément sans conviction les hypothèses les plus alarmistes, elle reconnaît devoir faire des économies drastiques. Volkswagen...
...titube… Et laisse libre champ au petit jeu des rumeurs et des supputations. Ainsi, le magazine allemand Automobilwoche a récemment lancé une bombe en annonçant que Volkswagen pourrait licencier jusqu'à 30 000 salariés. Une bombe car on ne parlait jusqu'alors outre-Rhin "que" de 10 à 14 000 suppressions de postes. Le porte-parole du groupe a réagi en indiquant que la direction considérait "ce chiffre comme de la pure invention". Rassurant ? Pas vraiment, les choses restant trop évasives et Bernd Pischetsrieder, président du directoire du groupe Volkswagen, affirmant peu après que plusieurs milliers d'emplois pourraient effectivement être menacés. Cet approximatif "plusieurs m[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle