S'abonner
Services

Plus d'aides, de temps et d'informations : la mise en place des ZFE mérite réfléxion !

Publié le 30 juin 2021

Par Catherine Leroy
7 min de lecture
Une mission a été confiée à deux députés sur l'instauration des futures ZFE prévues dans la loi Climat. Pas de remise en cause du concept mais des aménagements pourraient être prévus pour éviter tout débordement social.
Une mission parlementaire recommande plus d'informations et d'aides pour la mise en place des ZFE.
Une mission parlementaire recommande plus d'informations et d'aides pour la mise en place des ZFE.
  Garantir l’efficacité et l’acceptation sociale par les Français des zones à faibles émissions (ZFE-m) qui seront rendues obligatoires dans la loi Climat et Résilience dont la seconde lecture est prévue à l’Assemblée nationale dès le 19 juillet 2021. C’est à partir de ces postulats que deux députés, Valérie Beauvais (LR) et Camille Gaillard-Minier (LREM), ont été missionnées par la chambre basse, très rapidement, afin d’étudier les mises en place futures des ZFE-m dans les agglomérations de plus de 150 000 habitants, comme l’impose le texte de loi.   Le calendrier de mise en place de cette mission "flash" suggère ainsi que les élus de l’Assemblée nationale pourraient tenir compte des conclusions de ce rapport avant d’instaurer cette nouvelle obligation. Pas question de repousser les échéances, ni même de revoir l’installation de ces zones, les conclusions de la mission ne sont pas équivoques mais il semblerait que le front gouvernemental pour la mise en œuvre de ces zones ait quelques fissures. Tout au moins de larges interrogations sur les conséquences sociales de l’exclusion de circulation pour des millions de véhicules dès 2025.   A lire également : Le Sénat se prononce pour une mise en place des ZFE en 2030 et non en 2025   "La mise en place de telles zones pose de nombreuses questions afin d’en garantir l’efficacité mais également l’acceptabilité par nos concitoyens", avancent les deux rapporteures dans leurs conclusions. "Avec le déploiement des ZFE-m, ce sont plus de 6 Français sur 10 qui seront concernés, sachant que 98 % du parc roulant français est aujourd’hui composé de véhicules ther[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle