S'abonner
Services

MotorK rachète 3W Net pour enfin conquérir la France

Publié le 28 mai 2019

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
Coup de tonnerre dans le monde des agences digitales. Le groupe italien MotorK reprend les activités de 3W Net. Une opération qui vise à renforcer ses positions sur l'échiquier français.

 

Pour un montant qui n'a pas été communiqué, MotorK annonce ce 28 mai 2019 la reprise des activités de 3W Net, l'agence de création digitale spécialisée dans la conception de sites internet et la réalisation de campagnes marketing des concessionnaires automobiles. Un secret de Polichinelle tant cette opération, financée par levées de fonds successives du groupe italien, pourrait redistribuer les cartes dans l'industrie et alimentaient de fait les conversations et spéculations.

 

"Pour nous, l'équipe et la technologie 3W Net représentent un facteur clé pour accroître notre présence en France, explique Marco Marlia, le co-fondateur et p-dg de MotorK. Nous sommes convaincus que l'expertise de l'équipe expérimentée de 3W NET nous aidera à renforcer notre leadership européen". Il faut dire que la société transalpine peine à pénétrer le marché hexagonal, depuis son arrivée en fin d'année 2016. La présence d'Izmocar, de Digital Dealer et dans une moindre mesure de G-Force, en plus de 3W Net offrait une concurrence sérieuse. Pourtant, l'entreprise fondée en 2010 honore des contrats pour plus de 90% des constructeurs automobiles opérant sur le marché européen et pour plus de 900 concessionnaires automobiles.

 

Mise en commun des forces

 

Au cours des deux dernières années, MotorK a bouclé une levée de fonds de 10 millions de dollars et obtenu un prêt de 30 millions d'euros auprès de la Banque Européenne d’Investissement. L'entreprise s'est classée parmi les 50 projets européens les plus prometteurs par Tech Tour Growth 50. En France, 3W Net revendique 850 sites en ligne, pour 300 clients dont plusieurs grands groupes et des filiales telles que Hyundai France et Mitsubishi France. "L'opération sera bénéfique à MotorK, félicite un observateur, au lieu de continuer à accuser des pertes financières à tenter de percer, ils vont acheter des parts de marché et mettre leur puissance au service d'une agence très performante".

 

A la suite de ce rachat, Guillaume Bugault, le président-fondateur de 3W Net va prendre la direction stratégique de MotorK France. Tous les salariés en place vont conserver leurs attributions et les ressources humaines doubleront de taille à 50 personnes, d'ici à un an. "Nous avons pris du temps pour nous connaitre, revient-il sur la négociation avec le groupe italien. Nous allons mettre en commun nos forces dominantes". MotorK lui a présenté un plan d'investissement en R&D quinquennal de 75 millions d'euros, qui explorera notamment le potentiel de l'intelligence artificielle. La marque 3W Net subsistera quelques temps. Guillaume Bugault tient à effectuer une transition en douceur pour ses clients concessionnaires. Ce qui donnera un délai pour raccorder les technologies et mettre en place des process d'industrialisation.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle