S'abonner
Services

Le conflit opposant Uber à Alphabet fait une nouvelle victime

Publié le 2 mai 2017

Par Romain Baly
2 min de lecture
Anthony Levandowski, qui supervisait le programme véhicule autonome de la société, a été rétrogradé par Uber dans le cadre de la plainte pour vol de technologies déposée à l'encontre de la start-up californienne par la maison mère de Google.

 

Deux semaines à peine après la démission de Sherif Marakby, vice-président de la société en charge du programme de véhicules autonomes au niveau mondial, c'est au tour de son bras droit, Anthony Levandowski, de se voir sanctionner dans le cadre du litige opposant Uber à Alphabet et plus précisément à sa filiale Waymo (ex-Google Car).

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle