S'abonner
Services

L’avenir se dessine

Publié le 12 mars 2013

Par Frédéric Richard
5 min de lecture
Le marché du contrôle technique entre dans une phase d’évolution structurelle. La concurrence actuelle va encore se durcir, forçant les acteurs du secteur à se transformer pour survivre.
Le marché du contrôle technique entre dans une phase d’évolution structurelle. La concurrence actuelle va encore se durcir, forçant les acteurs du secteur à se transformer pour survivre.
Le marché du contrôle technique entre dans une phase d’évolution structurelle. La concurrence actuelle va encore se durcir, forçant les acteurs du secteur à se transformer pour survivre.
Fin 2012, 5 992 centres se partageaient le marché en France. Selon une étude BVA, diligentée par Securitest, les motivations du choix d’un centre par rapport à un autre, restent toujours la proximité avec le lieu de travail ou le domicile. Autrement dit, maintenant qu’il y a un centre à tous les coins de rue, il vaut mieux qu’ils soient propres et accueillants. Beaucoup de propriétaires ont pris conscience de l’importance de l’image et du marketing dans cette période tendue, où il faut se battre pour ménager son activité et sa rentabilité. De même, une autre tendance semble pointer, sur le modèle des concentrations qu’ont subies les concessions automobiles il y a une quinzaine d’années. Il s’agit de compenser la chute des marges par une hausse des volumes. Ainsi, on voit des plaques de contrôle technique se créer çà et là en France. Un phénomène qui risque de s’intensifier dans les mois et les années à venir. En effet, avec la baisse de rentabilité des centres, les mises en ve[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle