S'abonner
Services

La bagnole, j’arrête quand je veux !

Publié le 29 septembre 2006

Par Alexandre Guillet
5 min de lecture
Nous voudrions tous rendre la ville aux piétons, supprimer les bouchons, les klaxons, la pollution. Mais réduire sa dépendance automobile est une décision à prendre collectivement. A moins que les automobilistes les plus pauvres ne se sacrifient pour permettre aux plus riches de continuer...
Nous voudrions tous rendre la ville aux piétons, supprimer les bouchons, les klaxons, la pollution. Mais réduire sa dépendance automobile est une décision à prendre collectivement. A moins que les automobilistes les plus pauvres ne se sacrifient pour permettre aux plus riches de continuer...
Nous voudrions tous rendre la ville aux piétons, supprimer les bouchons, les klaxons, la pollution. Mais réduire sa dépendance automobile est une décision à prendre collectivement. A moins que les automobilistes les plus pauvres ne se sacrifient pour permettre aux plus riches de continuer...
...à conduire… La dépendance à l'égard de l'automobile : "N'est-il pas inutilement provocateur et sommairement idéologique d'associer ainsi l'automobile à une drogue ?", interroge le préfacier de l'ouvrage Gabriel Dupuy, commandité par le Predit et publié par La Documentation Française. Non, à y regarder de plus près tous les ingrédients de la drogue sont bien présents dans l'automobile, une drogue collective et contagieuse. En effet, l'automobile, au départ objet de désir puis source de plaisir et d'évasion, a accru notre tolérance envers l'éloignement des commerces, des services, des lieux de travail, éloignement qui s'est imposé à tous, même aux non-automobilistes. Eux-mêmes, se sont vus contraints de devenir automobilistes, faute d'une concurrence suffisante des autres moyens de transports. "D'inextricables cercles vicieux renforcent puissamment ces tendances, comme le phénomène de la maman-taxi : à cause du danger provoqué par la circulation automobile, les parents sont obligés d'amener leurs enfants à leurs activités… en voiture. Ainsi, alors que dans les années 70, seul un quart des déplacements des 5 [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle