S'abonner
Services

Grand Prix de Malaisie : La preuve par deux

Publié le 25 mars 2005

Par Marc David
4 min de lecture
En imposant sa R25 au Grand Prix de Malaisie, Fernando Alonso a confirmé le rôle de favori tenu par Renault en ce début de saison 2005. Alonso-Trulli. Réunis sur la première ligne de la grille de départ du Grand Prix de Malaisie, comme ils l'avaient été la dernière fois...
En imposant sa R25 au Grand Prix de Malaisie, Fernando Alonso a confirmé le rôle de favori tenu par Renault en ce début de saison 2005.
Alonso-Trulli. Réunis sur la première ligne de la grille de départ du Grand Prix de Malaisie, comme ils l'avaient été la dernière fois...
En imposant sa R25 au Grand Prix de Malaisie, Fernando Alonso a confirmé le rôle de favori tenu par Renault en ce début de saison 2005. Alonso-Trulli. Réunis sur la première ligne de la grille de départ du Grand Prix de Malaisie, comme ils l'avaient été la dernière fois...
...(mais sur la troisième ligne) à l'occasion du GP d'Allemagne 2004, les deux ex-équipiers de Renault ont dû se remémorer le "bon vieux temps". Celui d'avant le GP d'Italie, qui avait vu la dernière prestation de l'Italien au volant de la délicate R24. Après, ses "résultats insuffisants" eurent raison de son baquet. Fort heureusement, Toyota était là pour le récupérer… Aussi, revoir à nouveau le duo disloqué réuni sur le podium de ce GP de Malaisie, ceci après un peu plus d'une heure et demie de course menée à un train d'enfer, avait quelque chose d'émouvant… Au-delà de ce clin d'œil à l'histoire, le GP de Malaisie, 2e épreuve du championnat du monde 2005, se présentait comme celui des interrogations. Comment les moteurs allaient-ils supporter la contrainte qui leur est donnée d'effectuer désormais deux co[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle