S'abonner
Services

Contrôle technique : Du nouveau pour 2010

Publié le 9 mars 2007

Par Tanguy Merrien
2 min de lecture
La Commission européenne vient de financer une étude menée par le Cita. Elle préconise le contrôle des systèmes électroniques, type ABS, l'élargissement de la réglementation aux motos et une fréquence de contrôle annuelle pour les véhicules anciens. La profession du contrôle...
La Commission européenne vient de financer une étude menée par le Cita. Elle préconise le contrôle des systèmes électroniques, type ABS, l'élargissement de la réglementation aux motos et une fréquence de contrôle annuelle pour les véhicules anciens. La profession du contrôle...

...technique vient sûrement de faire un grand pas vers l'avenir. Sur demande de la Commission Européenne, qui a d'ailleurs financé 50 % du projet, le Cita (comité international de l'inspection technique automobile) a, en effet, réalisé une étude baptisée Autofore* portant sur le futur du contrôle technique en Europe.
Elle recommande notamment une inspection annuelle pour les VP et les VUL les plus âgés. Ainsi, les véhicules de plus de 8 ans se verraient obliger d'effectuer un passage annuel obligatoire au terme du classique 4-2-2. Par ailleurs, Autofore établit un parallèle entre le contrôle technique et la sécurité routière en "instaurant un contrôle des systèmes électroniques embarqués les plus fréquemment proposés aux automobilistes et concernant plus particulièrement la sécurité tels que l'ABS, l'ESP et les airbags…". Enfin, troisième et dernier point, le rapport demande l'instauration d'un contrôle technique obligatoire périodique pour les motos et motocyclettes. "Ces trois points, essentiels, devraient être applicables pour 2010. C'est une belle avancée pour notre profession", a commenté Christian Bailly, président du GPCTA et membre du bureau permanent du Cita.
En outre, le rapport Autofore propose également dans un second temps (vers 2020) "que des travaux complémentaires soient entrepris visant l'amélioration des véhicules en prenant en compte la majorité des dispositifs électroniques sécuritaires afin de développer des moyens alternatifs permettant d'assurer que les véhicules soient en adéquation avec l'évolution des conditions de circulation." Autrement dit, que le contrôle technique intervienne intégralement sur tous les éléments ayant trait à la sécurité passive et active.
"2010 c'est déjà demain et cela prouve que les choses bougent au sein du contrôle technique. Mais attention, il ne faudra pas y voir un contrôle technique européen unique pour tous mais une harmonisation des process", conclut Christian Bailly. C'est déjà bien.


Tanguy Merrien


* Retrouvez l'intégralité de l'étude
sur
www.cita-vehicleinspection.org

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle