S'abonner
Services

À Londres, la taxe anti-pollution inquiète les entreprises

Publié le 25 août 2023

Par Damien Chalon
4 min de lecture
L’extension prochaine de la zone à faibles émissions de Londres suscite une vague de mécontentement, notamment du côté des entreprises. Un geste a toutefois été fait dans leur direction avec une prime à la casse portée à 7 000 livres (8 170 euros), au lieu de 5 000 (5 830 euros) précédemment.
londres zone ULEZ
Un tiers des entreprises londoniennes s'inquiète de l'impact négatif de l'extension de la zone ULEZ (ultra low émission zone) sur leurs employés. ©Adobe Stock-magicbones
Pour faire accepter l'extension d'une taxe sur les véhicules polluants qui risque de peser sur les finances des entreprises, la mairie de Londres a promis des aides plus généreuses. Sans calmer toutes les inquiétudes.   En pleine crise du pouvoir d'achat et dans une économie menacée par la récession, l'élargissement mardi prochain à l'ensemble du Grand Londres d'une zone qui impose un droit quotidien de 12,50 livres (14,60 euros) aux véhicules non conformes pour circuler fait grincer des dents.   Un tiers des entreprises londoniennes s'inquiétait de l'impact n[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle