S'abonner
Industrie

Michelin se joue de la crise

Publié le 11 février 2020

Par Romain Baly
3 min de lecture
Le manufacturier clermontois a résisté en 2019 à la morosité du marché automobile mondial. Grâce à une part élevée du haut de gamme dans ses ventes, Michelin voit son chiffre d'affaires augmenter de 9,6 % et son résultat net de 4,2 %.
La baisse des volumes (-1,2 %) a été compensée par des prix en hausse et une part accrue des 18 pouces et plus.

 

Dans un contexte de réorganisation massive, marqué par l'annonce des fermetures de l'usine française de La Roche-sur-Yon (619 salariés) et celle allemande de Bamberg (858 salariés), Michelin a tout de même réalisé un exercice 2019 positif. Dans un [...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle