S'abonner
Industrie

La Thaïlande, future place forte du lithium

Publié le 19 janvier 2024

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Un gisement de près de 15 millions de tonnes de lithium a été découvert en Thaïlande. Un atout considérable pour le pays, qui deviendrait alors incontournable dans la course à cet or blanc très prisé pour la fabrication de batteries.
lithium gisement Thaïlande
Le gisement découvert permet à la Thaïlande de disposer de la troisième réserve mondiale de lithium. ©AdobeStock-jroballo

La Thaïlande a découvert une réserve de lithium d'environ 15 millions de tonnes, qui ferait du pays l'un des principaux détenteurs mondiaux du minerai, clé dans la transition énergétique, a annoncé une représentante du gouvernement.

 

Le gisement, estimé à 14,8 millions de tonnes, se situe dans la province de Phang Nga (sud), non loin de l'île touristique de Phuket, a indiqué Rudklao Intawong Suwankiri, porte-parole adjointe du gouvernement, à une chaîne de télévision locale.

 

A lire aussi : Les constructeurs doivent sécuriser leurs ressources pour fabriquer les batteries

 

"C'est une bonne nouvelle. C'est une opportunité pour la Thaïlande de devenir autonome dans la production de batteries pour les véhicules électriques", a-t-elle déclaré.

 

"Nous essayons de savoir quelle quantité peut être exploitée. Ça prend du temps", a-t-elle poursuivi.

 

Troisième réserve derrière la Bolivie et l'Argentine

 

Ce gisement place la Thaïlande derrière la Bolivie (23 millions de tonnes) et l'Argentine (20 millions), qui concentrent près de la moitié des réserves mondiales de cet or blanc très convoité.

 

Identifié comme métal "critique" par la Commission européenne en 2020, le lithium est un composant essentiel des batteries de voitures électriques.

 

A lire aussi : Stellantis et Arkema investissent dans les batteries sodium-ion

 

Le Premier ministre Srettha Thavisin, en poste depuis août 2023, veut accélérer la transition de la Thaïlande, un important centre de production automobile, à l'électrique.

 

Le géant chinois BYD prévoit de produire cette année ses premiers véhicules électriques dans une nouvelle usine à Rayong (est), sa première de ce type en Asie du Sud-Est. (avec AFP)

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle